22 mars 2015 7 22 /03 /mars /2015 09:38

Encore de belles notes à Saint-Cloud :
Karar a beaucoup impressionné dans le prix Pas de Deux. Mais méfions-nous, car Saint-Cloud à cette époque prématurée de l'année, les performances doivent toujous se mesurer avec prudence. Quoi qu'il en soit Karar a fait des débuts irréprochables.  C'est un fils d'Invincible Spirit et du côté maternel, c'est une famille Strawbridge, affilée à Lucarno un gagnant du Saint-Leger pour John Gosden. Malgré cela, pas trop un profil de 2400.


Le même jour sur 1600, Rosental, une pouliche Fabre issue d'une bonne famille de chevaux néo-zélandais a bien débuté face à des chevaux plus expérimentés. Sans plus..pas sûr qu'elle ait la classe de Bawina qui avait gagné la même épreuve l'an dernier.
POur François Rohaut, le poulain
Mr. Owen a gagné d'une façon un peu plus franche. Ce fils de Mrs Lindsay avait débuté à Cagnes battu par un Rouget plus que moyen.


Quelques jours plus tôt dans le Maurice Caillault, une belle surprise avec
Piment Rouge
pour Christian Scandella qui a gagné face à des adversaires qui en avaient fait un objectif. Test pour aller sur les prix La Force Hocquart ou Noailles. Son père est Evasive, un jeune étalon stationné au Hars de Grandcamp et qui commence à faire parler de lui (son prix de saillie à doubler cette année suite à la victoire de son premier gagnant de groupe, Evasive's First, dans le prix des Chênes). Sa souche maternelle est celle de l' Aga Khan Kamiya (une petite fille de Cherry qui avait élevée par le Prince Aly Khan) une jument qui deviendra ensuite une poulinière chez Paul de Moussac et qui donnera naissance à Clara Bow, une jument très moyenne en course mais qui, au Haras, pour Berend Van Dalfsen, produira l'excellent Turtle Bowl. C'est aussi la même famille maternelle que Kartajana et Caerlina une lauréate du prix de Diane qui sera la grand-mère de Sri Putra.


Dans le prix Rose de Mai, rien à signaler. Arrivée groupée.


A noter la belle performance de
Val D'hiver pour HA.Pantall qui a débuté victorieusement dans le prix Parade d'Amour. Son père est Zafeen (par Zafonic, un gage de vitesse de base) un étalon français stationné depuis maintenant cinq ans au Haras du Petit Tellier. Côté maternel, c'est la bonne famille Wildenstein qui remonte à Vale dans les années cinquante et qui a donné Vespone, Virunga, Verveine, Volga, Vallée Enchantée toute une génération de chevaux garantissant une bonne tenue.


Déceptions par contre avec Arcenfete un neveu de Juvenia lauréate du Marcel Boussac qui n'a pas fait honneur à sa filiation prestigieuse avec Trillion, Triptych, ainsi qu'avec Luxe Vendôme un frère de Prestique Vendôme qui s'est ramolli dans les mains de F.Dettori


Désormains, se profilent les prix Omnium II et La Camargo, deux épreuves qui par le passé ont révélé de vrais champions.
Au vu des partants, pas de quoi s'enthousiasmer. Le Omnium II sera convoité par un fils de Kitten's Joy invaincu à Nantes, un espagnol qui a tenté le Critérium International et deux Wertheimer, Green Sweet qui a battu le bon Projected 2 ans et Iceberg qui avait montré quelques limites dans le prix des Chênes.
Dans le La Camargo, confrontation attendue entre la Rouget Harpy invaincue (mais encore à situer) et la Wertheimer Pitamore qui avait débuté facilement sur Psf (elle est de la même famille maternelle que California Chrome).
Le même jour dans le prix Nasrullah, ce sera la rentrée sur 2100 du trés attendu
Grey Lion, le frère de Golden Lilac.

PL AT - dans CHRONIQUES