11 mai 2015 1 11 /05 /mai /2015 14:13
Make Believe, New Bay, Ampère

Une bien belle édition que celle des Poules d'Essai cette année. Chez les poulains, deux pensionnaires d'André Fabre se sont illustrés avec deux parcours diamétralement opposés, le gagnant Make Believe, en force le long de la lice sans s'en écarter de plus d'un mètre , là où ça roule, le second New Bay dernier à l'entrée de la ligne droite en plein piste larguant l'excellent Muhaarar de dix longueurs en 400m. Deux gagnants issus de deux étalons père et fils, le père Dubawi ayant produit le second, le fils Makfi ayant produit le gagnant, deux vainqueurs du Jacques le Marois.
La logique voudrait que
New Bay aille sur le Jockey Club (avec en point de mire les King Edward VII ou plus tard les International St) et Make Believe vers les St'James's puis le Jean Prat et/ou le Jacques Le Marois avec un option possible pour les Sussex à Goodwood fin juillet. A noter l'ascendance singulière de Make Believe, c'est en effet un 3/4 frère de Tante Rose (Sprint Cup) et sa troisième mère a produit Celestial Halo un lauréat du Triumph Hurdle.
Si ces deux-là gagne un ou deux groupes 1 cette année, c'est le rating de la Poule d'Essai des poulains qui est sauvé.

Demeurant invaincu, Ampère a fait sien le prix Hocquart assez facilement faisant honneur à sa filiation avec la grande Triptych et semble en mesure de réitérer un doublé avec le Grand Prix de Paris comme l'avait fait André Fabre avec Dancehall. 

 

Make Believe, New Bay, Ampère

Chez les pouliches, confirmation de la classe d'Ervedya qui a appliqué la même tactique que New Bay pour éviter d'eventuels remous du peloton. Trés bonne seconde place d'Irish Rookie qui a résisté héroïquement à Mexican Gold. Désormais, avec Ervedya, on vise les Coronation Stakes.
Dans un mois, Royal Ascot va dérouler son tapis royal. Et on a là assurément deux bonnes chances pour affronter les meilleurs 3 ans britanniques.

Mercredi, le prix Cléopâtre verra la rentrée directe d'
Al Naamah et Shahah, deux pouliches d'André Fabre promises aux feux des projecteurs mais qui se sont révélées décevantes, notamment Shahah que L.Dettori a senti se décomposer dans le Boussac.
Chez les inédits un certain
Oblonsky (supplémenté) fera ses débuts sous casaque Rothschild. C'est un 3/4 frère du champion Indian Danehill.
Dans le prix Verso II, le prometteur
Philosopher essayera de faire aussi bien que Mutual Trust qui a gagné le Jean Prat et tenté le Jacques Le Marois.

PL AT