12 juillet 2015 7 12 /07 /juillet /2015 10:22
Jean Prat, GP de Paris

Après des Eclipse qui ont confirmé le grande valeur de Golden Horn et des Falmouth Stakes où la surprenante Amazing Maria a dominé cinq pouliches équitablement alignées parmi lesquelles les trois françaises, les King George se profilent ainsi que le Glorious Meeting avec les Sussex et Nassau Stakes.
Chez nous le Jean Prat joue les copies de St James ou honnête préparatoire pour Le Marois avec une confrontation entre
Territories et Full Mast et deux placés de nos Poules d'Essai (Mr. Owen et Sir Andrew) le tout arbitré par trois anglais dont Kodi Bear (qui aurait du courir les St James) et Dutch Connection qui peuvent balayer d'un revers une fragile prédominance française..
Le Grand Prix de Paris, version low cost d'un derby ayant 15 jours de retard, positionné comme une annotation griffonnée dans la marge du programme, a attiré deux anglais (
Storm The Stars et Balios) qui avouent de ce fait implicitement leur peur de se mesurer à Golden Horn.
Suivra l'Eugène Adam avec un
Time Test annoncé qui pourrait faire mal à Epicuris et War Dispatch avant d'aller chercher un vrai sacre à York.

PL AT - dans CHRONIQUES