11 mars 2016 5 11 /03 /mars /2016 12:58
Rose de Mai, Ronde de Nuit, La Camargo..

La vie normale des courses reprend son cours tout doucement, affichant peu à peu quelques étapes de sélection n'ayant rien à voir avec le tout-venant habituel de début de saison et sous l'égide de championnes du siècle dernier.
A commencer à Saint-Cloud par le Prix Rose de Mai marqué ces dernières années par
Stacelita, double lauréate de Saint Alary et Diane, et qui a devant elle une carrière de poulinière. On attend d'ailleurs d'elle sa première fille Southern Stars qui a débuté l'année dernière avec humilité pour John Gosden à Doncaster (elle a été engagée dans le Prix de Diane).
La candidature de
Claire de Lune retient l'attention, car c'est la fille de Solo de Lune qui a déjà produit deux championnes : Cerulean Sky qui a gagné le Saint-Alary (puis échoué dans le Prix de Diane) et Moonstone qui a gagné les Oaks irlandais.
Sur les pistes, sous l'entraînement de Robert Collet et la casaque Strauss,
Solo de Lune n'avait gagné qu'une seule course, le Prix La Sega à Amiens (La Sega qui avait réussi bien avant Stacelita le doublé Saint-Alary/Diane). Comme poulinière, elle a produit essentiellement des filles comme si génétiquement, tout la portait à produire des prétendantes au Diane. Logique, car elle a été le premier produit de Truly Special, qui avait tenté sans succès le Prix de Diane après avoir gagné dans les années 80 le Royaumont (qui se déroulait à cette époque-là sur 2100m) et qui produira juste après Solo de Lune Truly A Dream qui s'était classée sixième du Diane d'East Of The Moon (Truly A Dream sera la mère de Dream Peace qui gagnera le prix Volterra plutôt que de tenter le Saint-Alary, alors qu'il était à sa portée cette année-là, et sera achetée ensuite aux ventes de L'Arc par le Haras d'Etreham et revendue dix fois plus cher en Irlande trois ans plus tard). Truly Special c'est aussi l'arrière grand-mère de Come Alive la pouliche qu'André Fabre a engagée dans les Guinées.
A noter que pour ce Prix Rose de Mai,
Solemia y avait terminé cinquième dans le dos de Halo de Lune... une petite-fille de Solo de Lune.

Plus tard à Chantilly aura lieu le prix Ronde de Nuit qui, pour l'instant, parait prometteur au vu des engagées. Notamment avec
Marmogah 3/4 soeur de Belle et Célèbre une gagnante du Saint-Alary devant Gagnoa (qui s'était glorieusement intercalée entre Zarkava et Goldikova dans le Prix de Diane). Mais aussi Maisons et Manasarova, deux pouliches marquées par Ballade (élevage EP Taylor) qui sera la mère de Saint-Ballado et surtout la grand mère de Rahy, le producteur de Noverre, père de Le Havre.
Egalement engagées de potentielles ambitieuses comme
Lady Clair et Okana.

Viendront ensuite à nouveau à Saint-Cloud, en marge d'un Exbury convoité par quelques seniors illustres,  les Prix Omnium II et La Camargo dont les gagnant(e)s ont pour nom Arazi, American Post, Silver Frost, Alterité, Soneva ou Nova Hawk. Pour autant, dans le Omnium II, certains poulains pourront n'y faire qu'une prestation honorable sans gagner, puis quelques mois plus tard décrocher une classique sur trois distances différentes comme ce fut le cas pour Lucayan, Literato et Behkabad.
Parmi les engagé(e)s, au milieu de 3 ans hétérogènes aux prétentions déjà limitées, susceptibles de relever le niveau d'éditions qui s'annoncent comme un peu ternes,
Qatar Power, La Cressonnière, Classe Vendôme (la soeur de Style Vendôme) et Estikmaal (le frère de Make Believe).
 

PL AT - dans CHRONIQUES