12 juin 2016 7 12 /06 /juin /2016 11:14
Belardo à Goodwood

Belardo à Goodwood

Comme d 'habitude Royal Ascot va débuter avec les illustres Queen Anne (qui jusqu'en 2004 n'étaient qu'un G2 ouvert également aux 3 ans..) cette année honorées d'une participation japonaise et américaine.
De notre côté on aura
Ervedya, ce qu'on a de mieux chez nous, LA vitrine de Siyouni.
Concernant
Esotérique, si elle pouvait ajouter ces Queen Anne à son doublé Rothschild/Le Marois (réussi en battant à chaque fois des 3 ans) et sa victoire dans les Sun Chariot Stakes, ce serait fabuleux (mais à mon avis compliqué..).
Mine de rien, un sacré défi pour nos pouliches, les femelles gagnant peu, sachant qu'il avait fallu attendre un demi-siècle pour que Goldikova succède à Kandy Sauce (ces deux dernières lauréates avaient d'ailleurs une aïeule commune, Lady Brilliant, dans la descendance de laquelle on trouve aussi Rakti, Finsceal Beo, Emperor Jones qui s'étaient classés second de l'épreuve..).

Amazing Amaria sera elle aussi compétitive, à la réserve près qu'elle n'a jamais affronté les mâles..

Pour l'opposition annoncée, ce sera
Tepin une jument qui aligne sur le turf US les victoires associée à J.Leparoux en ayant battu nettement l'ex Rouget Wekeela placée dans l'Opéra (on peut espérer la voir plus tard à Deauville) avec la réserve d'un double acclimatation (jockey/cheval).
Belardo (avec un leader) qui avait beaucoup déçu à 3 ans semble avoir entamé son année de 4 ans avec de nouvelles ambitions.
Endless Drama (arrêté un an) qui est de la même lignée maternelle que Blakeney et Nightime c'est la bonne surprise potentielle ici, battu par Zawrak et Gleneagles à 3 ans, deux références majeures. Il peut offrir à Ger Lyons  son deuxième G1, maintenant ou plus tard dans les Sussex.
Toormore est un cheval de fer souvent ponctuel qui ne devrait pas rater son départ à 15:30.

Pour les autres, sans doute quelques places honorifiques. Comme avec Kodi Bear, Lightning Spear, Arod qui, depuis son combat avec Solow, s'est égaré en Australie et Mondialiste qui depuis sa belle place dans le Jean Prat a tracé depuis un drôle de parcours chez David O'Meara passant de handicaps à York à Woodbine, Keeneland et Sha Tin, mais réussissant globalement quand l'opposition est un peu plus faible.
Quant à Cougar Mountain, à savoir s'il est capable de réitérer sa bonne performance de 2015, c'est peu probable, c'est un intermittent peu fiable.
A Shin Erwin est un cheval japonais (modeste) mais qui aurait pu être aussi bien européen, par Shamardal, de souche maternelle Fahrhof, celle de Lomitas, Lavirco et Pastorius (avec une lauréate de prix de Diane allemand). Lui voir une chance serait un peu inconsidéré.


Dans les St James, il y aura un enjeu de taille avec
The Gurkha et la mise en perspective du rating de notre notre Poule d'Essai.
Pour lui un obstacle à priori sérieux avec ce Cape Cross,
Awtaad (aidé par un leader) impérial en Irlande, battu pour ses débuts par un O'Brien ayant raté les Dante et le Derby, et qui depuis a tracé un parcours idéal (mais protégé) en Irlande. Chez lui, après que sa souche maternelle se soit un peu perdue outre-Atlantique, émerge à nouveau cette qualité de My Charmer sa 5e mère qui a produit dans les années 70 et 80 les deux champions Seattle Slew et Lomond.
Galileo Gold, dont le pedigree le raccroche à la fois à Montjeu et un vainqueur de l'Abbaye, était parti pour être le leader des 3 ans, mais Awtaad l'a freiné brusquement dans son ascension. L'idéal serait qu'il lutte avec The Gurkha en se vengeant de Awtaad.
Cymric et Emotionless ont deux pedigrees aussi américains que Tepin, de ceux que l'on scrute avec méfiance mais sans enthousiasme particulier. Le premier n'a produit qu'un seul fait de gloire en étant le dauphin d'Ultra dans le Lagardère. Le second est un ex espoir en perdition dans les Dewhurst.
First Selection et Zonderland sont au départ pour ramasser les miettes.

PL PLAT - dans CHRONIQUES