5 juin 2017 1 05 /06 /juin /2017 18:00
Chantilly 4 juin 2017

Brametot, cette fois-ci l'a fait en laissant un peu de suspense. Départ moyen, obligé de trépigner en bout de file, mais contraint à un départ au ras de la lice, à sa ligne droite n'en aura été que plus spectaculaire. Donc, en plus d'être le gagnant, il l'a fait avec un panache et un sens du timing qui l'autorisent désormais à viser le meilleur. Enfin le meilleur, en théorie, car à priori l'Arc est visé, et il ferait l'impasse sur les joutes estivales, celles qui pourtant pourraient faire de lui un des chevaux marquants de la décennie. 

 
Dans le sang de Brametot, que de bons ingrédients, l'alliance du sang de Linamix associé à la meilleure souche allemande, celle qui a produit
Monsun, une composition qui n'a pas été souvent tentée et qui pourrait inciter quelques éleveurs allemands à faire le trajet jusqu'à La Cauvinière. Brametot, avec Rajsaman, c'est un aussi l'héritage de Jean-Luc Lagardère avec un étalon qui entérine là sa capacité d'amélioration.

 
Sinon,
Waldgeist, fils de Galileo et d'une mère par Monsun, c'est aussi l'avenir, dans l'attente de le voir s'épanouir sur 2400 pour galoper dans les foulées d'Hurricane Run au Curragh. C'est la famille des W, une famille allemande, celle qui a commencé à briller après la guerre avec Waldrun puis Waidmann, Wiesenblute, Wurftaube (c'est son arrière grand-mère, elle sera aussi la grand-mère de Masked Marvel, un gagnant de St Leger), famille qui  est aussi celle de Gladiateur et des K, parmi lesquels Konigsstuhl le père de Monsun....mais aussi Kazzia, la mère de Kailani une gagnante des Pretty Polly Stakes (Kailani est une poulinière Darley, elle a un fils par New Approach nommé Charles Kingsley qui a été pré-engagé dans l'Epsom Derby).

 

Taj Mahal, présent normalement  pour faire le train et qui a montré là un peu de la qualité de son propre frère Gleneagles (et sur 2100). 
Recoletos, vainqueur virtuel, puis dépassé par Wadgeist et Brametot, a réalisé une belle performance, il devrait se refaire dans le Eugène Adam.
Quant à
Soleil Marin et Plumatic ils signent deux contre-performances décevantes et devront, pur le reste de la saison, essayer de trouver quelques lots de consolation. En espérant que dans le Hocquart, Akihiro fasse mieux...

  

Une belle surprise dans le Sandringham  avec La Sardane. Cette pouliche par Kingsalsa, met à l'honneur la famille Guillemin, c'est une nièce de Milanais et Veneto, c'est aussi la souche maternelle de Sassafras, Roi Dagobert et Le Havre. Pour elle la suite cela aurait pu être Deauville pour essayer de succéder à Qemah mais Team Valor va tenter les Oaks aux Etats-Unis avec elle.

Dans le Royaumont, rien de transcendant, inversion du prix de la Seine, rien qui laisse penser que les trois premières pouliches puissent progresser et tenter le Vermeille avec une réelle chance.

 

Fais marquants de cette réunion
Affluence : un peu plus de 6000 spectateurs, soit 20 fois moins qu'à Epsom.
Aucun Aga Khan présent, et c'est un fils de Rajsaman (l'ex leader de Siyouni) qui gagne le Jockey Club.  
La déception de Lester Piggott avec Rivet.

Chantilly 4 juin 2017
Chantilly 4 juin 2017
Chantilly 4 juin 2017
Chantilly 4 juin 2017
Chantilly 4 juin 2017
Chantilly 4 juin 2017
Chantilly 4 juin 2017
Chantilly 4 juin 2017
Chantilly 4 juin 2017
Chantilly 4 juin 2017
Chantilly 4 juin 2017
Chantilly 4 juin 2017
PL PLAT - dans CHRONIQUES