6 août 2011 6 06 /08 /août /2011 10:29

Arc 2007 Soldier Of Fortune

 

mai 2011


Les britanniques dans l' Arc ces vingt dernières années
:

Commençons par le maître de Ballydoyle, Aidan O'Brien, qui a obtenu la suprême récompense en 2007 avec DYLAN THOMAS (désormais étalon Coolmore). Sa première tentative remonte à 1999 avec GENGHIS KHAN, un cheval sans envergure, et en 2001, il obtiendra une cinquième place avec MILAN, un fils de Sadlers's Wells qui venait de gagner le Saint-Leger. En 2002 et 2003, il est tout près du but avec HIGH CHAPARRAL un cheval qui se classera par deux fois troisième et qui gagnera en tout six groupes 1. En 2008, SOLDIER OF FORTUNE se classera troisième. En 2008 et 2009 FAME AND GLORY se classera respectivement sixième et cinquième.

Mais il en est un autre qui est un fidèle de l' Arc, c'est Sir Michael Stoute. Lui qui a gagné toutes les plus grandes courses britanniques a enfin connu la consécration avec son crack WORKFORCE en 2010, après avoir souvent présenté un partant ces vingt dernières années sans parvenir à décrocher le Graal hippique .
En quatorze participations, il a placé huit fois un de ses pensionnaires dans les cinq premiers. En 1993, OPERA HOUSE (vainqueur de trois groupes 1) se classera troisième a distance d' URBAN SEA. En 1996 et 1997, c'est avec PILSUDSKI qu'il obtiendra ses meilleurs résultats. En effet ce PILSUDSKI se classera à chaque fois second, une première fois nettement devancé par HELISSIO et la seconde à distance de
PEINTRE CELEBRE. Parmi les chevaux placés ces dernières années, il y aura GOLAN, ISLINHTON et NORH LIGHT. En 2008, ASK s'est classé sixième et CONDUIT quatrième en 2009.


Michael Jarvis a gagné de belles courses notamment avec RAKTI qui a décroché six groupes 1 entre 2002 et 2005 mais celle dont il se souviendra longtemps sera sans doute la victoire dans l' Arc avec CARROLL HOUSE en 1989. En 2001, il présentera HOLDING COURT qui avait conclu sixième du Derby assez loin de SINNDAR mais il ne fut qu'un pale figurant dans l'épreuve.

John Oxx, l'entraineur de l"effectif Aga Khan en Irlande, a eu une pouliche au départ en 1997 puis il a gagné l' Arc avec SINNDAR en 2000. En 2009, son crack SEA THE STARS lui apportera son deuxième Arc.

Mick Channon, c'est l'entraîneur de YOUMZAIN, trois fois second de 2007 à 2009, dont la quatrième tentative en 2010 aura été celle de trop.

Jim Bolger n'a plus présenté de partants depuis 1992, année où ST JOVITE s'est classé quatrième.

Dermot Weld (cinq participations), l'entraineur de THEATRICAL et REFUSE TO BEND, a obtenu son meilleur résultat en 2003 avec VINNIE ROE qui se classera quatrième.

Ed Dunlop n'a présenté que OUIJA BOARD qui sera troisième en 2004. Cette année, il a engagé l'excellente SNOW FAIRY. Je ne saurais que trop l'inciter à tenter sa chance car elle est tout à fait capable de réaliser une bonne performance.

John Gosden, l'entraîneur de BERTOLINI, CAPE CROSS et OBSERVATORY, a fait deux tentatives peu concluantes en 1992 et 1996. Pendant très longtemps il ne présentera pas de partant. Mais coup sur coup, il a tenté sa chance lors des deux dernières éditions. En 2009, DAR RE MI obtiendra une très honorable cinquième place, mais en 2010, DUNCAN ne pourra faire que de la figuration.

Marcus Tregoning, l'entraîneur de
NAYEF et SIR PERCY, a failli avoir son heure de gloire en 2003 avec MUBTAKER qui se classera second. Deux ans plus tard, il fera une autre tentative mais cette fois-ci infructueuse.

Michael Bell, l'entraîneur de SARISKA, sera cinquième en 2005 avec son champion MOTIVATOR lauréat du Derby anglais.

Jeremy Noseda n'a fait qu'une tentative et il se classera septième en 2006 avec SIXTIES ICON lauréat du Saint-Leger.

Peter Chapple-Hyam a engagé quelques concurrents dans les années 90, notamment DR DEVIOUS, lauréat du Derby anglais, qui ne se classera que sixième, mais c'est avec WHITE MUZZLE qu' il obtiendra son meilleur résultat en étant le dauphin d' URBAN SEA dans l' Arc 1993 et avec qui il retentera sa chance l'année suivante (il ne sera que sixième). En 1996, il aura la douleur de voir POLARIS FLIGHT (second des Derby français et irlandais) chuter mortellement en se fracturant une jambe alors qu'il était à l'arrière-garde. Ensuite, après avoir entraîné à Hong Kong pendant cinq ans, il reviendra en Angleterre en 2004, retrouvera la voie du succès avec DUTCH ART (lauréat du prix Morny) et présentera AUTHORIZED (vainqueur du Derby anglais) dans l'Arc en 2007 mais celui-ci réalisera une contre-performance inexpliquée.

Luca Matteo Cumani (7 participations) n'obtiendra qu'une sixième place avec KAHYASI en 1988, le double lauréat des Derby. En 1989 et 1990, LEGAL CASE se classera huitième et sixième. En 1993 et 1994, ONLY ROYALE sera cinquième et septième. Depuis 10 ans, il n'a pas eu de partants dans l'épreuve, mais en 2008, il y a présenté CIMA DE TRIOMPHE.

Paul FI Cole (5 participations) sera sur le podium avec SNURGE en 1990, mais ne parviendra à faire mieux les années suivantes.

Henry Cecil, un des entraineurs anglais les plus titrés, est absent de l'épreuve depuis 20 ans, après avoir été cinquième et second en 1981 et 1982 avec ARDROSS et avoir simplement figuré en 1987 et 1988. Du nouveau peut-être cette année, s'il se décide à y présenter MIDDAY.

Clive Brittain (7 participations) ne sera pas loin du compte en 1992 avec USER FRIENDLY qui se classera second, battu de peu par SUBOTICA
puis en 2004 et 2005, son champion WARRSAN, double lauréat de la Coronation Cup, n'obtiendra que des résultats modestes.

Kevin Prendergast fera deux belles tentatives avec OSCAR SCHINDLER (double lauréat du Saint-Leger) qui sera battu de peu pour la seconde place par PILSUDSKI en 1996 et  sera quatrième en 1997, en étant devancé par le même PILSUDSKI.

John Dunlop qui fut l'entraîneur de SHIRLEY HEIGHTS, un poulain auteur du doublé dans les Derby anglais et irlandais n'est pas passé loin de la gloire avec LEGGERA, une pouliche lauréate du prix Vermeille qui échouera pour la victoire à une simple encolure de SAGAMIX en 1998. L'année suivante, il retentera sa chance et LEGGERA obtiendra une méritoire quatrième place à nette distance de MONTJEU qui marquera définitvement les annales du turf ce jour-là.

PL AT - dans CHRONIQUES