3 juillet 2010 6 03 /07 /juillet /2010 10:06

PRIX JEAN PRAT, groupe 1 sur 1600m pour 3 ans

Rencontre au sommet dans ce Jean Prat, avec notre meilleur 3 ans  LOPE DE VEGA (qui aura un leader)  face à deux représentants britanniques second et troisième des St James's Palace Stakes, DICK TURPIN et HEARTS OF FIRE.
DICK TURPIN vient chercher ici une victoire de prestige. Battu par MAKFI dans les Guinées, par LOPE DE VEGA dans la Poule d'Essai et par CANFORD CLIFFS dans les St James, il va courir ici assez rapproché, ce qui est toujours un défi à ce niveau, mais c'est un cheval endurci et qui, aux dires de son entraîneur Richard Hannon, est dans un état de forme optimal. Ses origines ne sont pas exceptionnelles. Sa mère MERRILY, a couru douze fois à un petit niveau sans parvenir à gagner sa course et n'a donné, comme poulinière, que des petites valeurs. Sa seconde mère BABYCHAM SPARKLE a donné un vainqueur du prix du Bois qui devançait à cette occasion le représentant de la Marquise de Moratalla, NOMBRE PREMIER. Son père, ARAKAN, est un fils de Nureyev, qui a gagné différents groupes 3 sur 1400m et qui est désormais étalon en Irlande. Ses premiers produits sont arrivés sur les pistes en 2009. En France, nous avons vu que deux de ses produits, notamment un sous l'entraînement de Pascal Bary qui a été gagné de huit longueurs à Cluny avant de courir à réclamer.

HEARTS OF FIRE est entraîné par l'ancien jockey Pat Eddery qui a gagné quatre fois l'arc de Triomphe, a été onze fois tête de liste en Angleterre, et a aussi gagné le prix Jean Prat avec OLDEN TIMES.
A 2 ans, après avoir gagné à Deauville le prix François Boutin à Deauville, il a été gagné deux groupes en Allemagne. Cette année, après un échec dans les Guinées (il était associé à Stéphane Pasquier), il a créé une petite surprise en faisant le podium dans les St James's Palace Stakes devant SIYOUNI.
Son père FIREBREAK, a gagné le prix de Cabourg, puis passera chez Godolphin à 3 ans pour tenter sa chance dans la Poule d'Essai (il se classera sixième) avant d'aller courir à Dubai et à Hong Kong où il gagnera le Kong Kong Mile. Il est désormais étalon à Bearstone Stud en Angleterre. Sa mère ALEXANDER BALLET n'a gagné qu'un petit maiden. Et il faut remonter jusqu'à sa troisième mère pour trouver un bon cheval ayant gagné des groupes aux USA sous la casaque Abdullah.

Parmi les prétendants, la candidature de XTENSION, qui a été préparé en vue de cet objectif, est intéressante. A 2 ans, après avoir terminé à distance de CANFORD CLIFFS , il a gagné un groupe 2 dans un lot de  chevaux qui n'ont pas confirmé à 3 ans. Cette année il a montré qu'il était un bon poulain, mais tout juste en dessous des meilleurs.

L'écurie Godolphin présente FROZEN POWER qui, à 2 ans, a gagné le prix de la Huderie à Deauville puis à 3 ans, les Guinées allemandes. Hormis le fait que c 'est un frère de FINCEAL BEO (une lauréate du Marcel Boussac) il lui sera en théorie assez difficile d'accrocher un podium.

Quant à SIYOUNI (Aga Khan) c'est un peu l'éternel espoir. Brillant 2 ans, lauréat du JeanLuc Lagardère, puis à 3 ans, battu par son leader dans le prix de Fontainebleau, monté ensuite sans conviction dans la Poule d'Essai, et terminant bon quatrième dans les St James, on se dit qu'il est capable de faire beaucoup mieux (il a devancé par deux fois LOPE DE VEGA..) mais on est en droit de se demander si ses débuts précoces à 2 ans n'ont pas entamé quelque peu son potentiel de base  qui n' est peut-être du, tout compte fait, qu' à la vitesse intrinsèque héritée de son père. Personnellement, je ne le pense pas. En tout cas, il a ici une occasion opportune de prouver le contraire.

Reste SORMIOU, le petit provincial entraîné par Cédric Diard (le fils de Cyriaque qui a eu la chance d'entraîner le champion HELIOS QUERCUS, disparu brutalement à l'âge de 4 ans).
il a beaucoup couru à 2 ans, attendant sa sixième course pour s'imposer dans un handicap sur 1600m. Cette année, il n'a cessé de progresser, s'imposant à Longchamp puis en gagnant le Paul de Moussac. Ici, il va affronter les meilleurs et il le fera sans appréhension.
Cest un fils de CALIFET, un cheval lauréat d'une listed provinciale à 3 ans  qui se révélera à 4 ans sur 2400m, en gagnant deux semi-classiques sous l'entraînement de Guy Cherel puis qui faillira réaliser un petit exploit en terminant au pied du podium dans l'Arc de Triomphe. Vendu ensuite à Godolphin, Guy Cherel l'a racheté pour des clients irlandais et il est désormais étalon au haras du Chêne Vert près du Lion d'Angers.
MELODYA, la mère de SORMIOU issue d'une souche élevée au haras du Camp Bénard  a été une modeste compétitrice (1 victoire pour 30 courses). Sa seconde mère MADRAGOA a bien produit pour l'obstacle. Dans cette lignée, on trouve dans les années 80 quelques bonnes valeurs qui se sont illustrées dans des semi-classiques sur 1400 ou 1600m.

Arrivée
1 Dick Turpin       R. Hughes    1'36''30
2 Siyouni     C.-P. Lemaire     4
3 Xtension     G. Mossé     TETE
4 Hearts of Fire     O. Peslier     2
5 Frozen Power     L. Dettori     1 1/2

Video du prix jean Prat 2010


 

 

PRIX CHLOE, groupe 3 sur 1800m pourpouliches de 3 ans
Ce prix Chloé, au palmarès duquel figure GOLDIKOVA qui trouvait là l'occasion d'éviter  ZARKAVA, est à priori plus ouvert qu'il n'y parait. On y trouve en effet une Rouget LILY OF THE VALLEY qui progresse naturellement après avoir été une bonne 2 ans provinciale, SKIA (Laffon-Parias) battue par PEACOAT qui s'est montrée un peu décevante dans le prix Malleret sur 2400m,  SHINING SEA, principalement cantonnée dans le Sud Ouest mais dans la dernière victoire atteste qu'elle peut valoir une telle semi-classique.
PLAIN VANILLA est une pouliche maiden mais avec une certaine qualité, s'étant placée dans le Vanteaux et classée cinquième du Saint-Alary.
BANDERILLE est une Wildenstein tardive lauréat pour son unique sortie. C'est une soeur de BUENOS DIAS, lauréat d'une listed sur 2400m et une nièce de BASTET, une jument placée dans plusieurs semi-classiques sur 2100m et qui, au haras a été saillie par DEEP IMPACT (son premier produit BAROCCI, un poulain de 2 ans, est d'ailleurs à l'entraînement chez Elie Lellouche).
FADELA STYLE entrainée par  F.Rossi, sous les couleurs de JC.Séroul, sera la petite curiosité. Maiden à 2 ans, mais comptant trois victoires dans le Sud-Est cette année, notamment en dominant le bon LARISTAN. C'est le premier produit d'une fille de Sendawar qui est la soeur de TIVOLIO, un bon cheval qui a gagné le Vase d'Argent à Toulouse.
GREEN RIDGE est une très bonne pouliche qui a pour elle d'avoir battu la Godolphin ANNA SALAI à Longchamp en début de saison puis d'avoir terminé tout près de la Rouget ici présente à Saint-Cloud.
Il y aura deux concurrentes étrangères :
CARIOCA (M.Botti) qui a gagné facilement une listed en Italie puis qui a réalisé une bonne performance dans le prix de Sandringham. Dans sa famille maternelle,on trouve un gagnant des Guinées anglaises.
et MAHAMYA (A.Trybuhl) qui est la nièce d'un excellent cheval allemand, A MAGIC MAN, qui a gagné le prix de la Forêt. Invaincue  pour ses deux premières sorties, elle vient de classer troisième  d'un groupe 3 sur 1600m à Cologne.

Arrivée
1 Lily Of The Valley       C. Soumillon        1'51''40
2 Fadela Style     F. Blondel     1 1/2
3 Mahamaya     C.-P. Lemaire     2
4 Shining Sea     F.-X. Bertras     1/2
5 Plain Vanilla     R. Thomas     1/2



PRIX DU BOIS, groupe 3 sur 1000m, pour 2 ans
Ce prix du Bois est le premier groupe pour la jeune génération  au palmarès duquel on trouve ARAZI, NATAGORA et DIVINE PROPORTIONS.
Pour gagner il ne suffit pas d'avoir montré de la précocité, il faut avoir une vitesse de base qui doit quasi impérativement figuré dans le pedigree du cheval.
Les pouliches ont le droit à trois livres d'avantage.
Parmi elles, on trouve les trois pouliches qui ont fait le podium du prix La Flèche.
La gagnante, MISS LIBERTY, entraînée par Pia Brandt, qui doit aller devant pour se détendre..
MAGIC POTION, la seconde, entraînée par Pascal Bary, qui est par Divine Light comme NATAGORA.
LONE CAT, entraînée par Yves de Nicolay, qui est par One Cool Cat et qui est famille avec KANMARY, une Lellouche qui avait gagné ce prix du Bois (ce sera la mère de CITY LEADER, lauréat du Racing Post Trophy)
LADY JAK a été supplémentée (seulement huitième dans le prix de la Flèche) mais elle vient de faire une belle démonstration à Maisons-Laffitte.
Jean-Claude Rouget présente quant à lui une Aga Khan, KERATIYA qui est par le Wertheimer Iron Mask (second du prix du Bois) et qui avait lutté avec MISS LIBERTY début juin..

Chez les poulains, on trouve deux représentants de Didier Guillemin, CAPTAIN CHOP qui a a perdu son invincibilité dans le prix la Flèche et DREAM CATCHER qui lui, est encore invaincu, ayant battu LONE CAT facilement fin mai.
L'autre poulain est espagnol et arrive en France avec un statut d'invaincu. Il s'appelle IRISH FIELD. C'est le neveu de LEO, un gagnant des Royal Lodge Stakes en Angleterre à 2 ans.

Arrivée
1 Keratiya         C.-P. Lemaire    0'59''10
2 Irish Field     O. Peslier     NEZ
3 Lone Cat     C. Soumillon     2
4 Captain Chop     F. Prat     ENC
5 Miss Liberty     M. Guyon     CENC

 



 

PL AT - dans COURSES DE GROUPE