7 novembre 2014 5 07 /11 /novembre /2014 21:26

 

7 novembre 2014

 

Du côté des pouliches françaises, on n'a pas eu l'occasion de voir une vraie championne, tout juste quelques bonnes pouliches faisant impression puis se montrant décevantes la fois d'après. Un peu à l'image d' André Fabre qui l'a joué douche froide avec Alea Iacta, annoncée comme surdouée puis perdant pied face aux mâles dans le Critérium International, Pink Rose figurante dans le Boussac, Al Naamah inéxistante dans le prix d'Aumale ou encore Via Manzoni transparente dans les Réservoirs. La seule bonne impression aura été High Celebrity (Invincible Spirit) qui s'est contenté de ne pas dilapider son potentiel vitesse hérité de son père, juste derrière les 2 meilleures étoiles filantes anglaises.

A retenir chez lui les deux filles du Gestut Ammerland par Lope de Vega qui peuvent évoluer à un bon niveau l'année prochaine, Baltic Comtesse qui a gagné son maiden puis qui s'est classée seconde des Réservoirs et Burma Sea qui a débuté seconde battue de peu par Sated une Abdullah prometteuse.

Mais aussi Mexican Gold (Medaglia d'Oro) pour K.Abdullah, qui a gagné sûrement son maiden, soeur d'Announce, famille de Zamindar. Profil pour aller sur 2000m.

Chez A.de Royer-Dupré, fidèle à sa parcimonie habituelle, peu de 2 ans lancées dans le bain de la compétition, mais au moins une vraie bonne pouliche avec Vedouma (Dalakahni x Vadawina) qui a débuté en fin de saison en déroulant des foulées amples sur 1800m de gazon souple.

 

Chez Jean-Claude Rouget c'est un peu mieux que chez les mâles. Comme d'habitude il a ratissé large en province avec peut-être ce qu'il n'a pas de mieux (My Year Is A Day et Rafaadah). Mais il y en a au moins deux sur lesquelles on devra compter. Harpy (Makfi) invaincue en deux sorties, issue de la souche Rothschild de Cobalt (Poule d'Essai) et Velannda (Sea The Stars) qui a bien débuté à Deauville sur 1500m mais qui sera mieux à minima sur 2000m et au-dessus.

Dans ses box, il a aussi la prétendue meilleure 2 ans avec Ervedya arrivée invaincue sur le Cabourg, puis troisième du Morny et seconde du Boussac, ce qui fait d'elle (un peu prématurément) une prétendante à la Poule d'Essai. Elle porte le même nom qu'une pouliche irlandaise (aussi Aga Khan) qui dans les années 90 n'a rien fait. Elles sont toutes les deux issues de la même souche Boussac (celle d'Esmelrada une gagnante du prix Morny) ayant pour aïeule commune Euliya une lauréate du prix de Royallieu.

 

A suivre également de près Ameenah (American Post) une Seroul plaisante lauréate du prix Miesque, issue d'une souche Wertheimer importée des USA, famille d'Iron Mask.

 

Les autres 2 ans ayant été repérées comme susceptibles d'être vues au meilleur niveau ne sont pas légion. 

Certaines se distinguent par un pédigree qui les prédispose à crever l'écran. Comme Golden Fastnet, pour Pascal Bary, qui a gagné son maiden en petite championne (famille avec Westphalia, souche d'Apachee, la grand mère de Poliglote),  Bilissie (souche Wertheimer, 3/4 soeur de Plumania) qui a débuté seconde d'Alea Iacta, Stars And Clouds (une soeur Moonlight Cloud) qui  a gagné son maiden plaisamment, Sated également pour Pascal Bary (famille avec Bonash une lauréate des Prix de Malleret, Vanteaux et d'Aumale) ou encore See Your Dream une 3/4 soeur de Kalahari King qui a été un bon cheval d'obstacles en Angleterre après avoir été un bon cheval de plat chez HA Pantall, Darakmafi (Makfi) testée à Deauville, a gagné son maiden sur 1600 de peu sur une courte accélération. Belle souche Aga Khan, celle de Darsi. Tenue limitée,  sa mère est par Last Tycoon..

PL AT - dans CHRONIQUES