6 août 2011 6 06 /08 /août /2011 18:41

cas-abdullah

 

27 juillet 2011

On peut décerner sans peine la palme de la Honte à Equidia.
En effet, dix minutes d'antenne pour retransmettre les Sussex Stakes et le match attendu entre FRANKEL et CANFORD CLIFFS.
Prise d'antenne au sortir d'une course de trot à Enghien, et vite retour à Dieppe pour un petit handicap de 4 ans.
J'ose espérer au moins que la seconde chaîne qui sera mise en place en septembre permettra la retransmission appronfondie des événements en France et à l'étranger. Car traiter sur le même plan des courses aux enjeux diamétralement opposés témoigne soit, d'une dévotion cupide envers le parieur, soit d'un irrrespect pour le passionné de sport hippique. D'ailleurs, pour ce qui est de la seconde option, déléguer un journaliste sur place et avoir ses commentaires par téléphone, c'est déjà un début de réponse.

Bref, la presse saluera comme il se doit FRANKEL. A Goodwood, il a défait en quelques foulées dévastatrices le pauvre CANFORD CLIFFS qui a versé inexorablement sur sa gauche, sous le coup de l'effort violent ou par aveu d'impuissance.
FRANKEL est bien le champion de ce début de décennie. Lors d'une interview dans le Daily Mail reprise par Jour de Galop, Henry Cecil disait de lui qu'il était un cheval extraordinaire à observer, qu'il avait une grande action avec son avant-main et qu'en revanche, son arrière-main était plus ramassée, comme celle d’un sprinter. Et c'est vrai qu'il a un style qui lui est propre. Des foulées à la fois puissantes et amples (au moment où le sprint est lancé CANFORD CLIFFS réalise trois foulées alors que lui n'en réalise que deux sans pour autant faiblir) où les antérieurs et postérieurs semblent effleurer le gazon. Ce qui fait sa force ? Une belle mécanique de muscles en action sur quatre jambes unies pour décupler leur puissance et un mental pour aller devant, galoper, ne pas se soucier de ce qui se passe derrière lui.


Vidéo des Sussex Stakes


Côté pedigree, c'est du classique. Il est par GALILEO (lui-même continuateur de SADLER'S WELLS) et d'une mère par DANEHILL, donc directement et au plus proche avec le sang du chef de race NORTHERN DANCER. Cette année, cette association a d'ailleurs fait tilt par deux fois avec GOLDEN LILAC et RODERIC O'CONNOR. Précédemment, elle avait donné TEOFILO, désormais étalon Darley dont les premiers produits vont arriver en force dés 2012.

Pour les grands haras européens, associer GALILEO avec des filles de DANEHILL ou certaines des filles de ses continuateurs comme DANEHILL DANCER, ROCK OF GIBRALTAR, DANSILI ou CACIQUE sera encore une voie à poursuivre et devraient mettre sur les pistes quelques beaux champions.
Plus tard, HOLY ROMAN EMPEROR, DUKE OF MARMALADE pourraient bien être de fabuleux pères de mère....et TEOFILO, un digne successeur de son père.


Pour le clan Coolmore très axé sur le sang de DANEHILL, le seul continuateur de GALILEO est actuellement RIP VAN WINKLE, SOLDIER OF FORTUNE ayant été délégué en France au haras du Logis Saint Germain. Les deux prochains à se voir promus continuateurs de GALILEO seront sans doute CAPE BLANCO et RODERIC O'CONNOR.

 

cf article


 


PL AT - dans CHRONIQUES