5 juin 2011 7 05 /06 /juin /2011 21:48

Jockeyclub2011m


5 juin 2011

 

 

GLASWEGIAN (Bary)
BARAAN (Rouget)
SANDAGIYR (Royer-Dupré)
SAINT DESIR (Lellouche)
PRAIRIE STAR (Lelouche)
CRACKERJACK KING (S.Botti)
NOBEL WINNER (Béguigné) 
CASAMENTO (Godolphin)
GRAND VENT (Fabre)
COLOMBIAN (Gosden)
RODERIC O'CONNOR (O'Brien)
TIN HORSE (Guillemin)
RELIABLE MAN (Royer-Dupré)
VETER (Clément)
ABSOLUTLY YES (Porzier)
BUBBLE CHIC (G.Botti)


Cette édition 2011 du Jockey Club est pour le moins assez homogène, peu de poulains sortant de l'ordinaire, aucune réelle hiérarchie n'ayant été établie depuis le début de l'année.
Chez les prétendants, on va trouver des poulains qui ont tout à prouver (SAINT DESIR, VETER), quelques bons 2 ans qui ont confirmé à 3 ans (PRAIRIE STAR, GRAND VENT, TIN HORSE, BUBBLE CHIC), d'autres qui franchi un palier à 3 ans (ABSOLUTLY YES, GLASWEGIAN, SANDAGIYR), des britanniques ambitieux qui savent que le derby français est prenable cette année (RODERIC O'CONNOR, CASAMENTO) et deux italiens trés confiants (BUBBLE CHIC, CRACKERJACK KING)

Comme chaque année depuis 2005, le débat est relancé sur la pertinence du passage de notre derby à 2100m suspecté de favoriser les milers. Ce qui foncièrement exact car depuis cette date, peu de gagnant ont évolué ensuite sur la distance classique. Seul, VISION D'ETAT a gagné un groupe sur 2400 (le prix Niel) bien qu' ayant principalement évolué sur des distances intermédiaires.
Ainsi, notre derby ainsi amputé de 300 m n'a pas encore prouvé qu'il était capable de produire des chevaux qui pouvaient aller sur l'Arc ou avant sur le Grand Prix de Paris. Conséquence : les chevaux qui se présentent sur le Jockey Club en font un objectif unique. Le Jockey Club et le Grand Prix de Paris sont donc devenus deux objectifs indépendants et différenciés, en totale contradiction avec le programme de sélection.
Pour preuve, quatre lauréats du grand Prix de Paris sont passés par le Jockey Club avant de viser le Grand Prix de Paris. Deux ont terminé quatrième (ZAMBEZI SUN et BEHKABAD) et les deux autres ont totalement échoué (SCORPION et MONTMARTRE).
Cette année, les chevaux qui ont un profil de miler seront fort logiquement nombreux. Parmi eux, SAINT DESIR, NOBEL WINNER, CASAMENTO, RODERIC O'CONNOR, VETER, ABSOLUTLY YES. D'autres ont un profil "mixte" (GLASWEGIAN, CRACKERJACK KING, TIN HORSE, SANDAGIYR) et certains ont un profi de tenue (BARAAN, PRAIRIE STAR, GRAND VENT, RELIABLE MAN, BUBBLE CHIC).

Pour ce qui est des meilleures chances cette année, TIN HORSE a largement les moyens de réussir le doublé, et à minima de faire un podium, étant rarement décevant.
Les autres prétendants sérieux à la victoire seront, en premier lieu BARAAN, même s'il est peu expérimenté car il va découvrir Chantilly, mais il semble qu'il ait été réservé pour cette échéance. Il s'est imposé dans le prix La Force en se relançant sous le nez de PRAIRIE STAR et de POUR MOI. PRAIRIE STAR n'a aucun défaut dans la cuirasse et il est constant. GRAND VENT a raté de peu le doublé Noailles/Hocquart. Ces trois-là sont un peu indissociables...
BUBBLE CHIC est un vrai cheval de course, lutteur et courageux peut-être sans très grosse valeur intrinsèque, mais ayant pour lui  de s'être intercalé entre deux prétendants français au derby d'Epsom (POUR MOI et VADAMAR).
ABSOLUTLY YES, NOBEL WINNER seront de "petits" outsiders (on ne peut être certain de la réelle référence du prix de Guiche, avec l'accident d'INOUBLIABLE, et même si le rythme de la course a été élevée) et viseront au mieux pour une place.
 
Trois poulains ont prouvé qu'ils avaient de la marge, RELIABLE MAN, SANDAGIYR et SAINT DESIR. Quant à VETER, il a été battu par RELIABLE MAN à Chantilly début mai en faisant la course en tête, et se faisant débordé facilement sur la fin, montrant là quelques limites sur la distance (2000m).
SANDAGIYR a été assez impressionnant dans le prix de Pontarmé à Chantilly sur 1600m. Il a accéléré très facilement, laissant à distance se adversaires dont MISTER ICEMAN cinquième du Fontainebleau au même niveau que TIN HORSE.
RELIABLE MAN est un fils de DALAKHANI estimé. Il s'est imposé assez sûrement dans une course B en débordant facilement VETER dans les 100 derniers mètres, par le biais d'une accélération imparable.
 
RODERIC O'CONNOR, comme les O' Brien semble s'être préparé dans les Guinées Anglaises pour mieux gagner les Guinées Irlandaises. Ce qui est gênant pour lui, c'est d'avoir battu à 2 ans deux poulains français (SALTO et MAIGURI) qui n'ont pas confirmé cette année. De plus, quelle valeur attribué aux Guinées du Curragh. Il y a battu DUBAWI GOLD un Hannon second des Guinées Anglaises et devancé un autre O'Brien assez ordinaire (ORACLE). Même s'il a semblé au-dessus du lot, sa fin de course a montré qu'il aurait été peut-être battu avec 200m de plus.
CASAMENTO a été un des meilleurs 2 ans en Angleterre (vainqueur du Racing Post Trophy en devançant SEVILLE second de CARLTON HOUSE  dans les Dante Stakes). Sa rentrée dans les Guinées a été anormalement décevante. Difficile de le condamner sur une course. D'autant plus qu'associé à Lanfranco Dettori, il peut nous refaire le coup de SHAMARDAL, en 2005, année ou HURRICANE RUN n'aurait pas du être battu.
Vidéo de sa victoire dans le Racing Post Trophy

COLOMBIAN, le pensionnaire de John Gosden est un produit quasi estampillé Aga khan. Fils d'AZAMOUR et de la Lagardère CLODORA, c'est un frère de CLODOVIL lauréat de la poule d'Essai des Poulains. Peu titré, il vient seulement de gagner un maiden à Chester. Difficile à situer.
CRAKERJACK KING, lauréat du Derby Italien, est une possibilité pour une place. C'est un frère de KIDNAPPING qui s'était placé dans le prix Niel.
Vidéo du Derby Italien.


Les meilleures chances
RELIABLE MAN, SANDAGIYR, BARAAN, TIN HORSE, BUBBLE CHIC, CASAMENTO, SAINT DESIR.

 

Arrivée
1 Reliable Man           G. Mossé        2'07''70
2 Bubble Chic     I. Mendizabal     3/4
3 Baraan     C.-P. Lemaire     2
4 Colombian     W. Buick     NEZ
5 Tin Horse     T. Jarnet     NEZ

 



PL AT - dans COURSES DE GROUPE