11 novembre 2012 7 11 /11 /novembre /2012 08:21

 

2001ArcDanedream 

 

11 mai 2012

 

Vient d'être publiée la liste des 96 engagés pour l' Arc 2012.
Dans celle-ci, un nombre conséquent de récidivistes avec en tête Danedream dont l'objectif affiché est le doublé (rentrée prévue le 20 mai à Baden-Baden).
 

 

Mais aussi côté français Méandre, Reliable Man, Shareta, Golden Lilac, Galikova et d' outre Manche Snow Fairy, Treasure Beach, Fame and Glory, St Nicholas Abbey, Masked Marvel.
On trouve également le Stoute Sea Moon, le Godolphin Monterosso (engagés et forfaits en 2011) vainqueur de la Dubai World Cup,  le Gosden Nathaniel et Dancing Rain.


Notre vedette Dunaden auréolé de succès prestigieux dans la Melboune Cup et le Hong Kong Vase affiche désormais de hautes ambitions. John Hammond a engagé Sarah Lynx malgré ses découvenues hivernales  en terre asiatique.
Entrée aussi de Maxios, ex espoir Niarchos à 3 ans, handicapé par des problèmes de santé, mais qui a fait cette année un retour brillant (invaincu en deux sorties) et qui devrait passer par un groupe d'ici l'été (pourquoi le Gontaut Biron à Deauville), ainsi que Giofra la nouvelle égérie d'Alain de Royer-Dupré.

Côté chevaux japonais huit sont engagés. Le plus en vue, le champion Orfevre vainqueur de la triple Couronne japonais à 3 ans a été méconnaissable cette année, battu pour sa rentrée, et très loin du vainqueur dans le Tenno Sho Spring fin avril.
Un bon candidat avec Rulership lauréat de cinq groupes dont cette année le Queen Elizabeth II Cup (épreuve qu'avait gagné le Doumen Jim And Tonic en 1999).
Et puis un bon 3 ans World Ace (par Deep Impact) mais seulement second des Guinées japonaises.
Les autres engagés sont des candidatures secondaires.

Quelques chevaux allemands aussi sans grand relief dont le meilleur, semble-t-il, est Atempo un 4 ans qui vient de gagner un  G2 à Cologne en battant un pensionnaire de Peter Schiergen qui avait terminé à 100m de Danedream dans le Grosser Preis Von Baden l'année dernière.

Chez les 3 ans on trouve tout naturellement celles et ceux disposant de la supposée tenue nécessaire sur 2400m dont on attend monts et merveilles dans nos classiques comme Beauty Parlour, Loi, Waldlerche, Kesampour (s'il passe par le derby anglais), Dragon Pulse, Masterstroke, Nutello, Sofast, Hard Dream, Last Train, Sagawara et ceux qui sont passés par Newmarket comme French Fifteen, Abtaal, mais aussi La Peinture qui vise en priorité le prix Vermeille.

Aidan O' Brien a engagé ses 3 ans qui devraient tenter de rafler les classiques anglaises et irlandaises comme Camelot (champion déclaré depuis sa démonstration dans les Guinées), Furner's Green, Wrote, Maybe et Wading.

Autres bons 3 ans attendus : l'ex Fabre Mandaean et le Bolger Parish Hall.


 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------


 

30 août 2012

A cinq semaines de l'écheance, les candidatures pour l'Arc se précisent. Malheureusement, Valyra, l'une des candidatures qui s'annonçaient comme une les plus prometteuses, ne fera pas partie des prétendantes, s'étant blessée mortellement à Deauville il y a quelques jours, générant une lourde perte pour l'Aga Khan et JC Rouget qui aurait préféré ne pas faire l'économie d'une des supplémentations les plus attendues.

Parmi ceux dont on est à peu près sûr qu'ils seront au départ, quelle que soit l'opposition, il y aura la lauréate Danedream qui va passer par le Grosser Preis von Baden  pour se succéder à elle-même.
Orfevre, le champion japonais, est arrivé en France  et fera ses premiers pas préparatoires dans le prix Foy.

 
Méandre, un des atouts Fabre, après être passé par Hoppegarten, passera aussi par le Prix Foy. Concernant André Fabre, la candidature de Last Train semble également très probable tout comme celle de Masterstroke.

 
Côté Aga Khan, c'est donc sur Shareta que reposera les espoirs de la casaque princière, elle devra relever le défi de faire mieux que l'année dernière face à un lot qui pourrait être plus relevé.
Galikova sera bien présente, tout son programme ayant été axé principalement sur la deuxième partie de saison. Passage quasi obligé par le prix Vermeille.
Chez A.O'brien, il semble que la candidature la plus plausible sera celle d'Imperial Monarch, celui-ci ayant gagné le Grand Prix de Paris.
Saonois ira donc sur l'Arc. Préparatoire : Prince d'Orange ou Niel.


Du côté des candidatures avec réserve, elle sont encore nombreuses, et parmi elles, il y en a deux qui feraient de cet Arc 2012, une des éditions les plus cotés du XXIe Siécle. Frankel, bien sûr, avec lequel le Prince Abdullah laissera sans doute à Sir Henry Cecil la décision finale de participer ou pas et d'opter plutôt pour les Champion Stakes . Et Camelot, le 3 ans invaincu d'Aidan O'Brien vise la triple Couronne anglaise et participera au Saint-Leger le 15 septembre. Sa participation à l'Arc est toutefois plutôt prévisible.


St Nicholas Abbey (O'Brien) est une candidature quasi certaine, mais tout dépendra de la présence ou non de Frankel.
Snow Fairy va sur les Irish Champion Stakes (8 septembre). La dernière femelle à l'avoir gagné a été l'Aga Khan Timarida (1996). L'option "Arc" est probable mais pas certaine.
Kesampour devrait passer par le Prix Niel (test sur 2400) avant d' être officiellement confirmé dans l'Arc et No Risk at All se testera dans le prix Foy pour les mêmes raisons.

 
Nathaniel (Gosden) a été supplémenté pour être au départ des Irish Champion Stakes. L'Arc est une option parmi d'autres pour la suite de son programme.
Concernant les pensionnaires de Sir Michael Stoute, Sea Moon a très bien couru dans les King George. Il nest pas engagé dans les belles courses anglaises ou irlandaises de fin d'année, mais il est engagé dans le prix Foy (comme Fiorente).
Carlton House à priori ne viendra pas en France. Il vise plutôt les Champion Stakes.
L'ex O'Brien Mikhail Glinka vient de faire une bonne rentrée à Baden-Baden. Il tentera peut-être sa chance
Reliable Man, en progrès dans le King George sera vu dans le prix Foy.
A près sa belle victoire dans le malleret, Yellow and Green a le droit d'avoir des prétentions  dans le Vermeille. Ensuite, l'option la plus raisonnable serait le Royallieu. Mais l'Arc n'est pas impossible.

L'Arc idéal serait donc  avec ces concurrents au départ :
Frankel, Orfevre, Méandre, St Nicholas Abbey, Nathaniel, Sea Moon, No Rist at All, Reliable Man, Mikhail Glinka
Danedream, Shareta, Galikova, Snow Fairy
Camelot, Imperial Monarch, Last Train, Masterstroke, Saonois, Kesampour.

 


----------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

23 septembre 2012 (J-15)

 

On en sait désormais un peu plus sur les participants. Seront en principe de la partie,

L'atypique Orfevre, lauréat d'un prix Foy poussif

Shareta, puissante lauréate du prix Vermeille

Danedream, Saonois, Méandre, Nathaniel, Masterstroke, Solemia, Sea Moon, St Nicholas Abbey, Mikhail Glinka, Aventino (leader d'Orfevre)

Possibles : Camelot, Snow Fairy (si elle ne préfère pas l'Opéra), Yellow and Green, Rulership.

 

Zoom sur le pédigree de Camelot

Quand on regarde son pedigree côté maternel, Camelot n'est pas issu d'une lignée sur les dernières générations ayant produit de grands champions.
Son père est Montjeu, producteur d'éléments ultra classiques (Hurricane Run, Motivator, Fame and Glory, Scorpion, Authorized..).
Sa mère (par Kingmambo) a été une bonne jument qui a couru jusqu'à 5 ans. Tardive, elle a gagné trois de ses quatre courses à 3 ans et a gagné un G3 à 4 ans à Newmarket mais n'a pas pu confirmé ensuite dans un G2 gagné par l'excellente Peeress (une Stoute) qui gagnera les Sun Chariot Stakes quatre mois plus tard.
Sa deuxième mère, Fickle, est une fille de Danehill. Elle n'a couru qu'à 3 ans terminant sa carrière par une victoire dans une listed à Newcastle. Elle a été une poulinière très modeste. Quatre de ses produits ayant seulement couru.
Sa troisième mère, Fade, n'a pas couru. Sur dix produits, deux seuls se sont illustrés. Birdie gagnante de listed, et Fadind Light, une Maktoum entraînée Fabre qui s'est placée dans les prix Vanteaux et Chloé.
Sa quatrième mère One Over Parr a gagné deux groupes 3 mais a donné au haras dix produits moyens.
Plus intéressante sa cinquième mère, Seventh Bride, qui a produit une lauréate d'Oaks, Polygamy, aussi seconde de la championne de la Reine, Highclere, qui a gagné notre prix de Diane.
L'élément le plus intéressant dans son pedigree c'est d'être un descendant de la grande championne hongroise Kincsem.

 

Arrivée

 

1 Solemia     O. Peslier     2'37''68
2 Orfevre     C. Soumillon     ENC
3 Masterstroke     M. Barzalona     7
4 Haya Landa     F. Blondel     1
5 Yellow And Green     T. Thulliez     1/2
6 Great Heavens     W. Buick     2 1/2
7 Camelot     L. Dettori     1
8 Sea Moon     R.-L. Moore     NEZ
9 Shareta     C.-P. Lemaire     TETE
10 Bayrir     G. Mossé     2 1/2
11 St Nicholas Abbey     J. P. O'Brien     ENC
12 Méandre     M. Guyon     2 1/2
13 Kesampour     G. Benoist     2
14 Mikhail Glinka     M. Demuro     LOIN
15 Saônois     A. Hamelin     7
16 Ernest Hemingway     C. O'Donoghue     4
17 Aventino     A. Crastus     LOIN
18 Robin Hood      J.-A. Heffernan     12

 

PL AT - dans CHRONIQUES