3 octobre 2014 5 03 /10 /octobre /2014 21:02

16 septembre 2014

 

Ectot x

 

Passés les prix Vermeille, Niel et Foy, L'Arc 2014 s'avère d'une indécision presque totale. Ectot a un peu assuré le spectacle en dans le même temps accélérant et décélérant sur 200m, gagnant facilement mais pas suffisamment pour convaincre totalement. Une belle performance pour un poulain absent un certain temps. On en attendait pas moins, mais sans doute un peu plus.

 

Dans le Foy, Ruler of The World a  mené la course sans la moindre considération stratégique, à l'encontre de ce qu'un entraîneur de bons sens aurait  conseillé à 3 semaines de l'écheance (agir ainsi dans l'Arc l'envoie directement dans le mur..).Mais bon, je ne considère pas Aidan O'Brien comme un trés grand stratège, surtout eu égard à la panoplie haut de gamme dont il dispose (à tort et à travers). Je lui conseillerait bien de prendre comme maître de stage un certain André Fabre qui lui , sait où il va, comme l'a encore attesté la victoire de Baltic Baroness (j'imagine bien celui-ci bien ricanant intérieurement en voyant la cote de sa pouliche avant le départ...) mais il sait qu'elle a fourni là sa valeur ultime face à une concurrence assez moyenne.. donc il ne la présentera pas dans l'Arc).

 

Dans ce Vermeille, Pomology a fait sa valeur pas de celle qui valide une participation certaine à l'Arc. Quant à Dolnya, c'est la meilleure Aga Khan cette année, absente des classiques car tardive et surtout disposant essentiellement de tenue, avec une impasse salutaire sur Deauville. Pas une pouliche dotée d'une accélération suffisante pour faire la différence, mais capable d'accrocher une 3-4e place dans l'Arc si le terrain est un peu similaire début octobre.

 

Reste le cas épineux de Trêve, et cette jubilation journalistique à placer illico le micro sous le nez de Criquette Head. Alors ? Imperturbable Criquette, elle fournit sans frémir une réponse empreinte d'humilité avec une pointe d'orgueil, de celle de la famille Head sachant détenir une pouliche d'exception, souhaitant la maintenir à 4 ans (il en aurait été tout autrement s'il s'était agi d'un poulain où la valorisation en tant qu'étalon eut été l'enjeu majeur ..) et fournissant à la hâte un problème de santé persistant et irréfutable. Bon, pour autant, elle a bien couru, elle n'a pas crevé l'écran, loin de là, mais si elle est maintenue dans l'Arc, elle ne va pas non plus affronter d'épouvantails. Depuis sa victoire dans l'Arc, elle a été 2,3,4eme. Pour l'Arc de cette année, sans autre explication valable et  réaliste sur sa vraie capacité à réitérer un exploit, au mieux, elles sera 5e et Criquette qui est plutôt du genre obstinée, la maintiendra à 5 ans pour lui concocter un programme sur mesure et lui faire gagner une belle course, et prouver aux petits fossoyeurs de champion qu'elle avait finalement raison. 

 

Côté prétendants étrangers, ça a beaucoup déchanté cet été avec les désillusions d'Australia et Taghrooda (qui a sans doute mal digéré les King George), tous deux accusés de défaite honteuse, mais ils ont la stature pour gagner un Arc..

Celui qu'il ne faut pas négliger c'est ce Kingston Hill, 2e d Australia dans le Derby et vainqueur du St Leger (cf ce qu'avait fait Ballymoss à la fin des années 50..)

Telescope s'il est présenté a le profil idéal pour profiter de la moindre défaillance.

Adelaide a fait une belle impression dans le Niel, en reprenant un paquet de longueurs à Ectot dans les 200 derniers mètres. Il a beaucoup de choses pour lui, adaptabilité, maniabilité, les 2400 dans les jambes (ce qui entre parenthèses pourrait inciter John Gosden à présenter Eagle Top)

 

Côté français, on compte finalement beaucoup sur Avenir Certain, invaincue mais dont la réputation peut s'avérer usurpée (qu'a-t-elle battue vraiment ? Crisolles, Amour A Papa..). Pour autant la manière était là.  A elle de refaire le coup de Trêve avec l'avantage pondéral et un terrain à sa convenance.

Teletext a le doit d'être présent pour au mieux saisir une petite allocation.

Spiritjim, même si sa performance dans le prix Foy n'a rien eu de transcendant, est apparu cette année comme le meilleur 4 ans sur la distance. Il n' y a qu'à voir les progrès accomplis depuis un an, époque où il terminait à distance de Ruler of The World et Flintshire.  

 

Coté japonais, on espère bien sûr. Opposition modérée. Favoris perdant quelques points au betting. Tout concourt à les laisser esperer avec de bons chevaux à priori inférieurs en classe à Orfevre.

Le gris Gold Ship a de la tenue mais a été quand même sévèrement dominé par Orfevre l'année dernière. A été battu assez nettement par  Harp Star une bonne pouliche (avec 2 défaites au compteur) mais qui ne gagne pas de beaucoup.

Just A Way est un 5 ans qui n'a pas commis d'impair depuis un an, passant d'un cheval moyen à vrai cheval de Groupe 1, battant nettement Gentildonna dans le Tenno Sho, mais peu utilisé sur 2400, la seule vraie inconnue.  

 

BandeauARC

 

 

Après la déclaration des partants :

Taghrooda a le potentiel pour prendre la suite de Trêve. Et malgré son numéro dans les stalles Kingston Hill (pour un poulain qui a gagné le Racing Post Trophy et le St Leger) les moyens de surprendre. Chicquita confiée au fils O'Brien (qui ne monte pas toujours au mieux..en plus avec le 18 dans les stalles) est une pouliche de classe qui peut nous offrir cet instant magique à immortaliser dans les annales de l'Arc..

Meilleure chance française  : Spiritjim car il a prouvé qu'il avait la classe pour briller dans une telle épreuve face à une concurrence si hétérogène.

La championne Trêve relève un sacré défi. Pour la beauté de l'intention, je la vois bien 3-4ème.

Gold Ship, même si on fait grand cas de Harp Star, a le profil pour faire un podium, s'il n'explose pas dans la ligne droite après avoir contourné au large le peloton. Just A Way, faux vrai meilleur cheval au Japon ? Ce qui est sûr c'est qu'il verse à gauche, ce qui est quand même assez génant pour un cheval qui a fait l'essentiel de sa carrière sur plus court. Les jockeys japonais vont devoir improviser des parcours sans avoir l'expérience d'un peloton compact et choisir (à tort et par facilité) de venir en pleine piste.. 

 

Podium plausible pour Ectot, Avenir Certain, Ivanhowé, Dolnya

Ruler Of The World ? on ne peut pas le négliger un gagnant de l'Epsom Derby. Mais ayant peu couru, se montrer aux avants-poste et porter le poids de la course peut lui être fatal. J'aurais préféré Ryan Moore à L.Dettori, mais c'est Tapestry qui lui est dévolue. Mais pas sûr que cele-ci ait bien encaissé les Oaks à York.

 

 

PL AT - dans CHRONIQUES