10 mars 2013 7 10 /03 /mars /2013 08:37

Sur la première réunion de Saint-Cloud, comme envisagé, les 3 ans, dont certains engagés dans les classiques du printemps, n'ont guère brillé.
A l'arrivée, des surprises. Avec des pensionnaires de M.Boutin, L.Audon, Y.Barberot et JF.Bernard.  Les Fabre, en panne d'inspiration ? pas vraiment, plus vraisembablement, des cartouches secondaires.

Pour le pensionnaire de M.Boutin, Litian Rocket,  c'est sans doute un bon poulain qui devrait pouvoir accrocher une listed, sa forme étant, sans doute, à cette époque de l'année quasi optimale. Le même poulain au mois de mai serait sans doute méconnaissable dans une B de bon niveau. A voir.... il est d'une bonne souche O'Reilly, sa 4e mère étant Light The Lights qui s'était placée dans le Vermeille de la Rothschild Indian Rose. Sa descendance a été honorable avec quelques placés de listed.

Pour les trois autres, certains diront que la meilleure impression aura été Al Khisa. Moi, j'ai préféré le Barberot Chika Dream. Son accélération pour se débarasser de ses adversaires n'est pas de celle qui laisse indifférent. C'est un fils de Danehill Dancer qui n'a pas été engagé dans les classiques (alors que Yann Barberot en a engagé un, Family Album, dans le Grand Prix de Paris). Sa mère Smala Tica a débuté tardivement à 3 ans en arrivant invaincue sur le prix de Psyché où elle n'avait pu que figurer. Sur ses trois premiers produits, deux n'ont pas couru et le troisième n'a couru que deux fois, terminant sa carrière prématurément sur une chute collective. Smala Tica, c'est surtout la soeur cadette de Chichicastenango. De quoi donc laisser quelques espoirs.
Chika Dream est issu d'une famille plusieurs juments acquises par Alec Head et Roland de Chambure. Par Selerina dans les années 80, une bonne jument en course qui a produit Summer Cities seconde du Sandringham. Cette dernière produira Small Partie qui n'a pas couru mais qui sera conservée comme poulinière au haras d'Etreham. Son premier produit sera Smala, décevante en course, mais qui donnera par Smadoun le fameux Chichicastenango.

Al Khisa est une fille d'Orpen. Elle a une soeur cadette Perle Rose qui a évolue au niveau des handicaps (elle sera au départ du prix Nelcius le 12 mars). Au niveau ascendance, c'est du haut de gamme. Sa 4e mère Number est la soeur de Nureyev, mais c'est aussi (et surtout)  la soeur de Fairy Bridge qui n'est rien d'autre que la mère du chef de race Sadler's Wells.

En tout cas, grosse déception avec Starry Night. Incapable d'accélerer. Pas prête ? Ou 3 ans encore immature. Laissons lui une seconde chance.  

Pour cette réunion du 12, dans le prix Dushka et Frauenfeld, on a affaire à des inédits sur 2000m. Autant dire des 3 ans dont on soupçonne d'avoir surtout de la tenue. La pouliche la plus convoitée du regard sera cette Purely Priceless pour Jean-Claude Rouget car c'est le premier produit de la championne Peeping Fawn à voir sur les pistes.  Peeping Fawn, elle aussi, n'avait débuté qu'à 3 ans. Pouliche tardive qui devra attendre sa quatrième tentative pour gagner et qu 'Aidan O'Brien fera courir dix fois en cinq mois, durée de sa courte carrière durant laquelle elle gagnera au Curragh, sans opposition, les Pretty Polly Stakes et les Irish Oaks, puis les Nassau Stakes devant Mandesha et enfin très facilement les Yorshire Oaks.

Chez les poulains à suivre l'Aga Khan Zafarani dont la grand-mère Zalaiyka a réussi le doublé prix de La Grotte/Poule d' Essai avant de s'incliner d'un rien dans les Coronation Stakes avec Gérard Mossé. Zalaiyka dont la descendance, pour l'instant n'a rien d'exceptionnel.
Au menu un Fabre L'Orfeo par Singspiel de bonne famille allemande (celle de Lateral aussi par Singspiel  lauréat de Gr2 sur le mile), mais aussi un fils de Manduro, Manduro's Son, qui est le frère de Calvados Blues  et Cross Ice un Wertheimer par Montjeu (c'est un neveu d'Okawango) dont la jeune soeur No Ice par Anabaa est morte prématurément à l'âge de 2 ans.
Pour l'instant pas d' Alain de Royer-Dupré au départ des premières réunions parisiennes. il n'a pas encore démarré ses 3 ans. Il en a seulement engagé un lors de la réunion du prix Exbury le week-end prochain.

 

A suivre également dans le prix Nelcius le retour du petit champion de François Doumen, Celtic Celeb, qui n'a pas couru depuis l'été dernier et qui n'a plus gagné depuis sa victoire dans le Chaudenay, la veille de l'Arc de Workforce. D'ailleurs, dommage qu'il ne puisse retrouver Thierry Thulliez à cette occasion qui n'aura qu'une monte durant la réunion alors qu'il est actuellement en forme (2 victoires récentes avec Enzio et Brillant Chichi). Il sera confié à Christophe Soumillon.

PL AT - dans AUTRES COURSES