1 janvier 2015 4 01 /01 /janvier /2015 00:01
Une Brève Histoire des Courses (galop)

SOMMAIRE

A l' Aube du XX° Siècle

1900-1910

1911-1920

1921-1930

1931-1940

1941-1950

1951-1960

1961-1970

1971-1980

1981-1990

1991-2000

2001-2010

.............................................................................................................................................

 

INTRODUCTION

 

A regarder la situation actuelle des courses de galop en France, on peut se demander si leur évolution, notamment par l'élargissement considérable du nombre de courses proposées aux parieurs, atteste d'une réelle vitalité du secteur et d'un intérêt grandissant du "grand public" pour celles-ci, ou d'un appauvrissement de leur dimension sportive.
Globalement, hormis quelques exceptions, les médias (presse, web, TV) mettent de côté la finalité originelle des courses (l'enjeu sportif, la sélection des meilleurs chevaux s'affrontant pour être les meilleurs reproducteurs et les meilleures poulinières) et contribuent considérablement à l'uniformisation et la déperdition du commentaire hippique en ne souhaitant attirer, dans un grand élan de consensus purement consumériste, le plus vaste rassemblement de parieurs soumis au diktat de la crédulité. Et de la sorte, ces médias reléguent à un second plan, ceux sans qui les courses ne seraient rien, c'est-à-dire les propriétaires et les éleveurs dont la grande majorité assouvisse chèrement leur passion en sachant qu'ils ne pourront pas rivaliser avec les plus grandes écuries et les haras les plus puissants.

Pourtant, connaître l'histoire des courses, c'est d'une certaine façon apprendre à les apprécier, à s'intéresser à ceux qui, de tout temps, en ont écrit les plus belles histoires (propriétaires, éleveurs, entraîneurs, jockeys, chroniqueurs). C'est avoir l'envie d'approcher le pur sang et de découvrir en lui le compétiteur inné. C'est aussi comprendre ceux qui, chacun leur tour, avec le plus grand soin, le façonnent pour qu'il donne le meilleur de lui-même et mette en évidence les qualités essentielles que sont la vitesse, l'endurance et le mental. C'est aussi parfois apprendre à s'accommoder de la fugacité de ses performances, quand il a été décidé qu'il devait s'adonner à son devoir de reproduction et ainsi contribuer à l'espoir d'accéder aux sommets classiques. 

 

Repères bibliographiques 

Un Autre Regard sur Les Courses par Guy Thibault  (2007)

Journal d' un Homme De Courses (1900-1945) et (1946-1970) par Jean Trarieux

Les Grands du Turf par Robert Ichah (1977)

Tant qu 'il y aura Des Chevaux par André Théron (1990)

Hippisme par Freddy Head (1986)

Souvenir d' une Cravache d' Or par Yves Saint-Martin/Maurice Bernardet (1968)

 

    

 

PL AT - dans HIPPISME