29 janvier 2017 7 29 /01 /janvier /2017 18:26
Etalons : premiers 2 ans en 2017

Avant de passer en revue les étalons dont les premiers produits devraient débuter cette année. Un point sur ceux dont les produits ont débuté en 2016.
Dix étalons stationnés en Europe ont gagné Groupe et deux ont gagné Groupe 1.

Frankel, champion sur les pistes, champion aussi au Haras dés la première année. Un vainqueur de Groupe 1 avec Soul Stirring au Japon, presque une victoire française car avec Christophe Lemaire et de plus c'est une fille de Stacelita. Et cinq victoires de Groupe avec Queen Kindly, Fair Eva (une fille d'African Rose), Toulifaut (le prix d'Aumale), Frankuus (le prix de Condé) et Mi Suerte.
Le second c'est
Helmet stationné Dalham Hall avec Thunder Snow lauréat dans notre Critérium International. 
Derrière eux, Power, Sir Prancealot, Dragon Pulse, Harbour Watch, Sepoy, Delegator, Born To Sea et Campanologist.
Côté français, le meilleur est
Rajsaman avec Brametot lauréat du Grand Critérium de Bordeaux et Prinz Hlodowig second du Prix de Condé. Et aussi de nombreux gagnants pour Tin Horse et Rio de la Plata.

    

Cette année, on attend particulièrement les premiers produits de Camelot, Dawn Approach et Intello. Le premier, fils de Montjeu lauréat du doublé Derby anglais et irlandais, et les deux autres en tant que continuateurs directs ou indirects de Galileo.
Attendus également ceux de Farhh et Lethal Force.
Pour ce qui est de ceux stationnés en France, ce seront ceux de Style Vendôme, French Fifteen, Dabirsim, Planteur, George Vancouver, Pedro The Great et aussi.. Saonois.

Etalons : premiers 2 ans en 2017

Concernant CAMELOT beaucoup de ses produits seront vus chez Jean-Claude Rouget issus de très bonnes familles maternelles. Parmi eux, des poulains comme Hadrien dont la mère Contiguous (une cousine de Zafonic) avait été engagée dans le Prix de Diane, c'est un frère de Midweek et un neveu d'Elmaamul. Ou Emin dont la mère est une cousine de Rahy et Singspiel.
Des pouliches comme Light My Fire de la même famille de Be My Guest, Golden Fleece et Jaipur. Lady Of The Lake une nièce de Rosanara de la même famille qu Rajsaman. Miranda d'une souche Wildenstein (de celle faite par acquisition de Sun Princess). Ou encore Heroine ayant une filiation lointaine avec Miesque mais dont la lignée s'est banalisée aux Etats-Unis depuis un demi-siècle.
A suivre également Casimir Chez C.Ferland un poulain issu d'une souche Aga Khan devenu assez commune depuis Nubena (placée dans les Oaks irlandais) en tout cas bien différente de la lignée de la grande Theresina (grand-mère de Nubena) qui a donné Sendawar. 
Et Amazing Lips chez N. Clément, de la même famille que Cirrus des Aigles par la lignée de Run Honay qui a produit aussi Septimus et Nicaron.

  

On verra sans doute moins de DAWN APPROACH. J'en ai repéré trois qui débuteront en France.
Viridorix pour JC. Rouget, élevage Morin, c'est une soeur de Childa qui a pour particularité d'être d'une mère par Verglas alors que Verglas est de la même lignée maternelle que sa sixième mère Native Street.
Boltissime chez N.Clément, issu de l'élevage de François Mathet, de la même famille que l'excellent stayer Top Sunrise,  ou encore Marienbard et Sakura Reiko.
Et Vlatka pour Pia Brandt, une nièce de Sole Power.
 
Des
DABIRSIM, lui qui était stationné à Karlshof en Allemagne aux côtés de Samum jusqu'en 2015, on en verra guère plus (il est à Grandcamp depuis 2016)
Au moins quelques-uns chez C.Ferland son champion, avec parmi eux Senoville un poulain armé pour bien faire, sa grand-mère étant Silverqueen (élevage du Quesnay) une fille de Silvermine (à la réserve près que la descendance de Silverqueen a été jusqu'à présent assez moyenne).
Chez JC Rouget, Mirqab un poulain de la famille de Martingale la mère de Muncie et Mersey puis qui deviendra Lagardère, mais là aussi sans descendance probante. 


Pour STYLE VENDOME stationné à Bouquetot le vivier d'Al Shaqab aux côtés d'Olympic Glory et Shalaa, deux pouliches seront à suivre.
Sweet Vendôme chez N.Clément de la même famille que Cambrienne l'arrière grand mère de Dr Devious.
Et Style Presa chez Rodolphe Collet, une soeur de Sahpresa.
A noter aussi un neveu de Cirrus des Aigles : Kyvon des Aigles chez C.Barande Barbe.


FRENCH FIFTEEN (dauphin de Camelot dans les Guinées) lui est stationné au Haras Du Logis Saint Germain  pour le Sheikh Al Thani.
Beaucoup de ses produits porteront le préfixe Qatar (!). Parmi ceux-ci plusieurs chez François Rohaut très bien nés, comme 
Qatar River un poulain dont la quatrième Anatevka est la grand mère de l'incomparable Urban Sea.
Qatar Magic une soeur de Sandbar dont la cinquième mère Suprina est la mère de l'Emigrant, c'est la famille de Northern Dancer par son aïeule Cosmah une soeur de Natalma.
Qatar Prince un fils de Sandbox, descendance de Pearl Cap, famille de Niniski par la lignée de Your Game.  
Qatar Day un neveu de Sabiango.
Chez Freddy Head deux poulains aussi bien nés
Qatar Fly un neveu de Davidoff de la même famille qu'Animal Kingdom
Qatar Bolt un fils de Yellow and Green, c'est son premier produit.
Chez M.Delzangles Fifteen Game un poulain de la même famille que Storm Bird et Observatory, Green Tune par sa sixième mère Solar Display (E.P Taylor).
Et chez D.de Watrigant, deux pouliches, Qatar Hope, de la même famille que Celtic Swing, et Dixonia une soeur de Terre du Vent avec une souche maternelle très solide

 

INTELLO : la liste de ses 2 ans. 

 

PL PLAT - dans ELEVAGE
1 janvier 2017 7 01 /01 /janvier /2017 14:56
PL PLAT - dans PHOTOS-VIDEOS
4 novembre 2016 5 04 /11 /novembre /2016 10:11
Major Races IRL in 2017
Major Races IRL in 2017
PL PLAT - dans CHRONIQUES
4 novembre 2016 5 04 /11 /novembre /2016 06:19

Major Races GB in 2017
Major Races GB in 2017
Major Races GB in 2017
PL PLAT - dans CHRONIQUES
22 octobre 2016 6 22 /10 /octobre /2016 20:36
Dariyan

Dariyan

Dariyan le fils de Shamardal annonçé à Bonneval avec une saillie qui avoisinera sans doute les 10.000€ c'est à priori une bonne nouvelle. Shamardal c'est le premier vainqueur du Jockey Club 2100.

Des fils de Shamardal, il y en a déjà plusieurs qui officient en Europe. En Irlande, le plus connu c'est Lope de Vega lui aussi vainqueur du Jockey Club cinq ans après son père, avec deux gagnants de Groupe 1 (Belardo et Jemayel) et une saillie à 45.000 en ayant démarré à 15.000.  French Navy commence cette année à 4.000. En Angleterre, on trouve Mukhadram le lauréat des Eclipse ayant débuté à 8.000  l'année dernière et Casamento à 5.000 dont les premiers 2 ans sont sortis cette année (une quarantaine avec une placée de Groupe en Italie).


En France, on a aussi deux fils de Shamardal : Shakespearean à 2.500 au Haras de la Barbottière (8 gagnants pour ses deux premières années de production) et Sommerabend installé au Haras de Saint-Arnoult à 3.500 depuis 2015. Et bien sûr comparativement à eux, Dariyan va bénéficier d'une jumenterie sur mesure et il sera fortement soutenu par son éleveur comme pour Siyouni avec les résultats que l'on connait. Il recherchera sans doute de l'inbred sur Mr Prospector avec par exemple Visorama, Vadapolina, Kerasha, Luna Gulch, Zayanida ou Rosawa. Pour les autres éleveurs, l'équivalence sera de chercher l'inbred sur Storm Cat, Machiavellian ou Night Shift.
Auparavant, par Shamardal, l'Aga Khan avait surtout eu la bonne Sagawara une gagnante du Saint-Alary dont le premier produit par Redoute's Choice est attendu l'année prochaine.

 

Almanzor envisage aussi une prestigieuse carrière d'étalon mais pour cela il lui faudra attendre encore un peu. 
Dariyan/Almanzor c'est une très grande proximité maternelle sous influence américaine et Boussac. Si
Almanzor et Dariyan sont de pères d'une lignée mâle américaine, le premier par Gone West (Mr Prospector), le second par Storm Cat (Storm Bid) ils ont surtout en commun d'avoir la même souche maternelle via Darazina (Labus x Djebellina) et ses filles Darata (pour Dariyan) et Daralinsha (pour Almanzor).
D'ailleurs, tous deux auraient pu ne pas voir le jour. En effet, leur aïeule commune
Djebellina est née cinq ans avant la vente au Japon de sa mère Dalama et Djebellina fera partie de l'effectif Boussac racheté plus tard par l'Aga Khan. Et en ce qui concerne Almanzor, sa mère Daralinsha a failli être vendue en Irlande l'année où elle avait produit Darashandeh, celle qui sera aussi la mère de Darsi.

PL PLAT - dans ELEVAGE