5 juin 2017 1 05 /06 /juin /2017 18:00
Chantilly 4 juin 2017

Brametot, cette fois-ci l'a fait en laissant un peu de suspense. Départ moyen, obligé de trépigner en bout de file, mais contraint à un départ au ras de la lice, à sa ligne droite n'en aura été que plus spectaculaire. Donc, en plus d'être le gagnant, il l'a fait avec un panache et un sens du timing qui l'autorisent désormais à viser le meilleur. Enfin le meilleur, en théorie, car à priori l'Arc est visé, et il ferait l'impasse sur les joutes estivales, celles qui pourtant pourraient faire de lui un des chevaux marquants de la décennie. 

 
Dans le sang de Brametot, que de bons ingrédients, l'alliance du sang de Linamix associé à la meilleure souche allemande, celle qui a produit
Monsun, une composition qui n'a pas été souvent tentée et qui pourrait inciter quelques éleveurs allemands à faire le trajet jusqu'à La Cauvinière. Brametot, avec Rajsaman, c'est un aussi l'héritage de Jean-Luc Lagardère avec un étalon qui entérine là sa capacité d'amélioration.

 
Sinon,
Waldgeist, fils de Galileo et d'une mère par Monsun, c'est aussi l'avenir, dans l'attente de le voir s'épanouir sur 2400 pour galoper dans les foulées d'Hurricane Run au Curragh. C'est la famille des W, une famille allemande, celle qui a commencé à briller après la guerre avec Waldrun puis Waidmann, Wiesenblute, Wurftaube (c'est son arrière grand-mère, elle sera aussi la grand-mère de Masked Marvel, un gagnant de St Leger), famille qui  est aussi celle de Gladiateur et des K, parmi lesquels Konigsstuhl le père de Monsun....mais aussi Kazzia, la mère de Kailani une gagnante des Pretty Polly Stakes (Kailani est une poulinière Darley, elle a un fils par New Approach nommé Charles Kingsley qui a été pré-engagé dans l'Epsom Derby).

 

Taj Mahal, présent normalement  pour faire le train et qui a montré là un peu de la qualité de son propre frère Gleneagles (et sur 2100). 
Recoletos, vainqueur virtuel, puis dépassé par Wadgeist et Brametot, a réalisé une belle performance, il devrait se refaire dans le Eugène Adam.
Quant à
Soleil Marin et Plumatic ils signent deux contre-performances décevantes et devront, pur le reste de la saison, essayer de trouver quelques lots de consolation. En espérant que dans le Hocquart, Akihiro fasse mieux...

  

Une belle surprise dans le Sandringham  avec La Sardane. Cette pouliche par Kingsalsa, met à l'honneur la famille Guillemin, c'est une nièce de Milanais et Veneto, c'est aussi la souche maternelle de Sassafras, Roi Dagobert et Le Havre. Pour elle la suite cela aurait pu être Deauville pour essayer de succéder à Qemah mais Team Valor va tenter les Oaks aux Etats-Unis avec elle.

Dans le Royaumont, rien de transcendant, inversion du prix de la Seine, rien qui laisse penser que les trois premières pouliches puissent progresser et tenter le Vermeille avec une réelle chance.

 

Fais marquants de cette réunion
Affluence : un peu plus de 6000 spectateurs, soit 20 fois moins qu'à Epsom.
Aucun Aga Khan présent, et c'est un fils de Rajsaman (l'ex leader de Siyouni) qui gagne le Jockey Club.  
La déception de Lester Piggott avec Rivet.

Chantilly 4 juin 2017
Chantilly 4 juin 2017
Chantilly 4 juin 2017
Chantilly 4 juin 2017
Chantilly 4 juin 2017
Chantilly 4 juin 2017
Chantilly 4 juin 2017
Chantilly 4 juin 2017
Chantilly 4 juin 2017
Chantilly 4 juin 2017
Chantilly 4 juin 2017
Chantilly 4 juin 2017
PL PLAT - dans CHRONIQUES
1 juin 2017 4 01 /06 /juin /2017 20:21
Epsom Derby 2017

Cette année, l'Epsom Derby sera une édition très ouverte. Pas de poulain monstrueux au départ, les deux favoris sont assez neufs, n'ayant pas encore gagné de groupe.  Cliffs of Moher a gagné une listed à Chester et Cracksman un trial à Epsom. Mais ils seront pilotés par F.Dettori et R.Moore. Sinon ce sera une confrontation quasi exclusivement O'Brien - Gosden - Godolphin.

 

cf le détail des préparatoires 

 

Chez Aidan O'Brien, Cliffs Of Moher est le poulain officiel, mais on sait par avance qu'un autre peut lui être supérieur, ne sachant pas toujours vraiment celui qui aura la capacité mentale et physique de digérer le parcours d'Epsom jusqu'au poteau car le sprint commence loin, dés Tattenham Corner.
Ses six représentants ont tous un pedigree supérieur à la normale.
Cliffs Of Moher est proche d'Henrythenavigator, Douglas Macarthur de New Approach, Capri de Diamond Green, Wings Of Eagles de Belle et Célèbre, The Anvil de Beat Hollow et Venice Beach  un frère de Danedream.
Parmi eux une préférence ceux issus de notre élevage, pour
Capri (la monte Hefferman) un poulain gris (c'est l'élevage Lagardère) et Wings Of Eagles (issu de Reboursière et Montaigu, en plus c'est un fils de Pour Moi).
Mais s'il en est un qui peut suppléer Cliffs Of Moher,  c'est aussi
Venice Beach (la monte Donnacha).

Rekindling pour Joseph ne gagnera pas, mais il peut être tout à fait 4-5ème.

 

Chez John Gosden, Cracksman, on ne peut pas être certain que 2400 va être sur mesure pour lui. Crowned Eagle, lui, c'est un fils d'Oasis Dream d'une mère par In The Wings (comme Sri Putra) et qui a produit la championne Midday sur 2400, on peut s'en méfier. Il progresse et L.Dettori l'aura à l'oeil, ayant gagné avec lui à Windsor.
Glencadam Glory, Khalidi ce sera difficile pour eux d'être dans les cinq premiers.
Pealer, lui, est un peu atypique. Ayant débuté second de Monarchs Glen, un autre Gosden, il vient de gagner tout seul à Southwell, une performance sans signification particulière. C'est un fils du Godolphin Campanalogist issu de l'élevage Fahrhof, celui de Paita (qui sera la mère de Pirika), ce qui lui confère la tenue et la robustesse nécessaire pour affronter Epsom avec les qualités de base.

 

Chez Godolphin, Benbatl (Dubawi) un fils de Nahrain, une gagnante d'Opéra, plutôt prometteur mais sans garantie de tenue.
Best Solution par Kodiac, j'y crois peu.
Dubai Thunder, comme Pealer, est de souche allemande, débutant tardif mais impressionnant, de la famille de Fame And Glory. Sans doute un cheval robuste profilé pour 2400, avec de l'avenir, mais sans expérience, ce qui ici peut se révéler rédhibitoire. Mais rien ne lui est interdit, comme de surprendre. 

 

Et parmi les autres partants, Eminent sort du lot, c'est un Frankel de qualité, sans qu'on comprenne bien ce saut dans l'inconnu de 1600 à 2400. 
Permian a le profil séduisant du cheval habitué à lutter, qui progresse encore, mais je ne le vois pas disposer des garanties suffisantes pour aller au bout sans craquer. Salouen est un peu dans le même cas.
Et
Diore Lia c'est une fille de Yeats, une candidate irréaliste qui ne pourra pas à l'évidence succéder à Fifinella la dernière pouliche à avoir gagner le Derby (c'était en 1916). 

 

PL PLAT
1 juin 2017 4 01 /06 /juin /2017 15:55
Prix du Jockey Club 2017

20 mai 2017

Pour le Jockey Club dans 15 jours, quelques partants à peu près sûrs avec Brametot, Al Wukair et Rivet.
Il faudra attendre le 31 mai pour connaître les supplémentés.  
Phelps Win et Recoletos sont des supplémentés potentiels et Recoletos a été engagé dans les King Edward VII sur 2400 le 23 juin (ce qui pour un fils de Whipper n'est pas à priori adapté..). 

 

Coté météo pas vraiment de grosses pluies annoncées dans les 15 jours, quelques jours très chauds avec risques d'orage mais circonscrits dans le temps.  Donc, peu de chance pour que le terrain soit très souple début juin. Ce qui orienterait plus vraisemblablement Recoletos vers Ascot. Pour Phelps Win, rien de rédhibitoire.

 

Chez André Fabre, en fonction de son choix pour Epsom (Waldgeist et/ou Akihiro, tous deux sont à 30/1 chez les books), Plumatic pour la casaque Wertheimer semble en partance pour le Jockey Club, sauf s'il a été décelé un dysfonctionnement locomoteur notoire pour justifier sa performance en demi-teinte dans le prix de Guiche. 
Graphite aurait pu être au départ du prix de Guiche mais cela n'a pas été le cas, problème ou pas, on ne sait pas. Il a le profil pour faire le Jockey Club. Mais pour Godolphin, il y a aussi Soleil Marin qu'il faudra supplémenté (il a été aussi engagé dans le Derby suisse le 25 juin). Quant à Franz Shubert, légèrement blessé après le prix La Force, il a fait une rentrée prudente dans le prix Matchem  sur 1800.

Pour les autres candidatures françaises, c'est assez flou. Normandy Eagle pour F.Head, placé dans le Noailles, impasse sur le prix de Guiche, pas une certitude.

 

Par contre chez Aidan O'Brien, les candidats potentiels sont légion. Tout dépendra de ses choix prioritaires pour Epsom. En théorie, il peut aligner chez nous Capri, Orderofthegarter, Douglas Macarthur, Yucatan, mais aussi Exemplar, The Anvil (Cliffs Of Moher est à priori orienté vers Epsom, sans doute aussi Venice Beach et/ou Wings Of Eagles).

John Gosden a deux bons candidats potentiels avec Crowned Eagle et Tartini.

Prix du Jockey Club 2017

1er juin 2017

Finalement Brametot ne sera pas opposé à Al Wukair. Andre Fabre avait rapidement annoncé après les Guinées que le Jockey Club serait la suite logique pour Al Wukair mais celui-ci étant légèrement boîteux, il a préféré le préserver en vue de sa confrontation avec Churchill à Ascot, ce qui, s'il le battait, lui assurerait un rating élevé. Donc, pas de lutte stérile et contreproductive (en vue de leur carrière d'étalon).

 

De son côté, pour Brametot Jean-Claude Rouget avait aussi annoncé qu'il préférait le Jockey Club, tout simplement parce que ses gênes maternels l'y prédisposaient, comme ils le prédisposaient à tenir 2400, ce qui l'incitait logiquement à suivre un programme devant le rallonger progressivement jusqu'au Prix Niel pour arriver jusqu'à l'Arc. Il est vrai que la filiation avec Monsun est redoutable.
Pour Al Wukair, la génétique est toute différente, avec deux lignées toutes deux exclusivement concentrées autour du mile. Sachant que la différence d'investissement énergétique entre un mile ligne droite Newmarket et un 2100 Chantilly n'est pas énorme, l'engagement dans le Jockey Club avait toute sa pertinence, ainsi André Fabre pourra pendant l'été le rallonger pour affronter les meilleurs anglais et irlandais sur 2000-2100. C''est un Dream Ahead d'une mère par Machiavellian père de Street Cry, Medicean, Almutawakel et père de mère de Shamardal, Territories et Zoffany. 

 
 

Pour André Fabre aussi maintien de Waldgeist et Plumatic. Si Waldgeist n'a pas été maintenu à Epsom (il est resté engagé dans l'Irish Derby), c'est bien parce que le Greffuhle a engendré un doute, bien que tout en lui transpire la distance classique. Et pour Plumatic, étant par Dubawi et Plumania (Anabaa), à priori pas de problème de distance, une rentrée plutôt inquiétante, et un profil identique à un certain Lachlan Bridge qui sur le plat ne dépassera pas 2000m et sur le steeple gagnera le Troytown et le Montgomery (!!). Entre les deux, je préfère néanmoins Waldgeist.
La supplémentation de
Soleil Marin permet à Godolphin d'espérer trouver un successeur à Shamardal. Un nouveau défi à relever pour le Kendargent de Colleville d'une fille par Montjeu, engendrer un vrai cheval de Groupe 1 sur 2100 et pourquoi pas sur plus long. Si tel est le cas, Kendargent a un bel avenir avec des filles de Montjeu ou Galileo. Mais là pas de certitude.
Bay Of Poets a aussi été supplémenté. Ne s'étant pas franchement fait remarquer à 2 ans, c'est un fils de Lope de Vega (Shamardal) également d'une mère par Montjeu qui n'avait pas été engagé dans l'Epsom Derby alors qu'il vient de terminer dans deux des préparatoires sur des talons de poulains favoris à Epsom. S'en méfier pour une belle place semble raisonnable.
D'Bai même si c'est le propre frère de Dubawi Gold, ça reste une chance mineure.

 

Du côté de l'opposition, Rivet, qui a préféré la Poule aux Guinées, et qui avec un profil de Qualify (par deux étalons Coolmore) sera encore meilleur sur la distance. Toujours dans le dos des meilleurs, ayant battu d'un nez Thunder Snow à 2 ans, certes, même il n'a pu suivre Brametot à Deauville, mais 2100 c'est un autre exercice, et il sera cette fois-ci beaucoup plus près dans la lutte aux abords du poteau, et pourquoi pas devant.. Et aussi pour le plaisir de voir Lester Piggott sacré sur le podium (lui, neuf fois vainqueur à Epsom, qui n'a jamais eu trop de réussite dans l'épreuve, ne l'ayant gagnée qu'une fois avec Hard To Beat).

 

Quant à Aidan O'Brien, ses trois poulains semblent un peu ordinaires. Un seul vainqueur de groupe avec War Decree, un poulain par War Front, monté Moore (lui aussi a battu Thunder Snow). Suspecte, sa rentrée ratée et le fait qu'il n'ait pas été orienté vers les Guinées. Le mieux qu'il puisse faire c'est 5-6 ème.
Orderofthegarter est un Galileo plutôt régulier, un ton en-dessous de ses meilleurs 3 ans. 
Quant à
Taj Mahal, c'est un cheval qui a gagné sa course à 2 ans au bout de la sixième tentative, il passerait inaperçu s'il n'était pas le propre frère de Gleneagles.

 

Reste Be My Sheriff, bien placé dans le prix La Force, avec de bonnes lignes par rapport à Recoletos, gagnant aux bras lors de sa dernière course. D'une belle famille allemande (Monacchia 1974) qui a produit Eishin Flash lauréat du Derby japonais, il est par Lawman et d'une mère par Machiavellian, le négliger pour une belle place me parait hasardeux. Il est sûrement capable de surprendre.

Quant à Recoletos supplémenté suite à son Greffuhle, tout sera affaire de terrain. Car bien qu'il ait gagné en bon terrain il a surtout besoin d'un terrain très assoupli pour espérer terminer dans les trois premiers face à une telle opposition, je crains qu'il ne puisse grapiller que la plus petite allocation.

  

Donc, une édition assez ouverte, alors pourquoi pas 
Rivet - Waldgeist  - Brametot - Bay Of Poets - Be My Sheriff

PL PLAT - dans CHRONIQUES
29 mai 2017 1 29 /05 /mai /2017 18:40
Chantilly 28 mai 2017

Encore une fois, le week-end de l'ascension n'ayant pour habitude de retenir les parisiens à domicile, l'Ispahan n'a pas attirer la foule. Quelques centaines de spectateurs, guère plus. Parmi les animations, des stands de la JRA faisaient la promotion de la Japan Cup.

 

L'Ispahan s'est déroulé en bon terrain (la petite averse  juste avant la réunion n'ayant pas suffi à assouplir la piste) et Mekhtaal n'a pas eu trop de mal à prendre le dessus sur Robin Of Navan et Usherette.  Derrière eux, Dicton n'est pas parvenu à accélérer et Zarak, à la dérive, n'a pas fait vraiment honneur à sa mère.
Pour Mekhtaal, la suite cela pourrait être les Prince Of Wales (avec Cloth Of Stars) et Usherette pourrait aller à Newmarket tenter les Falmouth Stakes. 

 
Dans le prix Finlande, domination maîtrisée de
Monroe Bay devant la rentrante Ettisaal, deux pouliches qui peuvent tenter le prix de Diane. 

Prix Ispahan
Prix Ispahan
Prix Ispahan
Prix Ispahan
Prix Ispahan
Prix Ispahan

Prix Ispahan

Prix Finlande
Prix Finlande
Prix Finlande
Prix Finlande
Prix Finlande
Prix Finlande
Prix Finlande
Prix Finlande
Prix Finlande

Prix Finlande

PL PLAT - dans CHRONIQUES
21 mai 2017 7 21 /05 /mai /2017 14:08
Cléopatre/Diane

Depuis la fin des années 1970, le prix Cléopâtre, qui a lieu après les prix Vanteaux et Pénélope, n'est pas celle des préparatoires supposées qui permet d'avoir la meilleure chance dans le Prix de Diane (le dernier doublé remonte à 1976 avec Pawneese). D'ailleurs, sur les quarante dernières éditions, seulement la moitié des gagnantes de ce Groupe 3 ont tenté le prix de Diane, et parmi les autres qui s'y étaient classées, deux ont gagné (Shemaka, Lypharita) et sept se sont classées seconde ou troisième. Il y a même des années où ni la gagnante ni les autres pouliches partantes dans le prix Cléopâtre n'ont été au départ du Prix de Diane (comme en 1979, 1988, 2000 et 2009). Plus récemment , le doublé a été raté de peu avec Galikova et Little Nightingale.

 

Par contre au palmarès du prix Cléopâtre, on trouve des pouliches qui sont devenues de belles poulinières. Parmi elles, Alexandrie et Brooklyn's Dance qui ont un lien Wertheimer très étroit. La première sera la mère de Poliglote alors que la seconde sera celle de la gagnante d'Arc Solemia (qui était par Poliglote).  Autre Wertheimer, il y aussi Gold Round qui sera la mère de Goldwaki et Golden Valentine mais qui est surtout la soeur aînée de Goldikova. Et au départ du Cléopâtre 2017 il y aura Terrakova la première fille de Goldikova. Comme quoi, sur le plan de l'élevage Wertheimer, le Cléopâtre est un peu devenu au fil des années un terreau naturel.

 
 
Autres très bonnes poulinières :
Wemyss Bight (également seconde du Vermeille et ayant gagné les Oaks irlandais) la mère de Beat Hollow un lauréat de Grand Prix de Paris et d'Arlington Million qui sera le père de Sea Moon et Proportional. Ainsi que Khalisa la mère de Khalkevi, Steel Princess la mère de Sarah Lynx, Vadapolina la mère de Veda (seconde de la Poule d'Essai) et Vadawina, la mère de Vadamar.

 

Cette année, Terrakova affrontera Terre la propre soeur de Trêve. Ce qui, même si ce n'est pas une grande édition, permet de donner un peu de relief à l'épreuve.

PL PLAT - dans COURSES DE GROUPE