16 septembre 2014

 

Ectot x

 

Passés les prix Vermeille, Niel et Foy, L'Arc 2014 s'avère d'une indécision presque totale. Ectot a un peu assuré le spectacle en dans le même temps accélérant et décélérant sur 200m, gagnant facilement mais pas suffisamment pour convaincre totalement. Une belle performance pour un poulain absent un certain temps. On en attendait pas moins, mais sans doute un peu plus.


Dans le Foy, Ruler of The World a  mené la course sans la moindre considération stratégique, à l'encontre de ce qu'un entraîneur de bons sens aurait  conseillé à 3 semaines de l'écheance (agir ainsi dans l'Arc l'envoie directement dans le mur..).Mais bon, je ne considère pas Aidan O'Brien comme un trés grand stratège, surtout eu égard à la panoplie haut de gamme dont il dispose (à tort et à travers). Je lui conseillerait bien de prendre comme maître de stage un certain André Fabre qui lui , sait où il va, comme l'a encore attesté la victoire de Baltic Baroness (j'imagine bien celui-ci bien ricanant intérieurement en voyant la cote de sa pouliche avant le départ...) mais il sait qu'elle a fourni là sa valeur ultime face à une concurrence assez moyenne.. donc il ne la présentera pas dans l'Arc).


Dans ce Vermeille, Pomology a fait sa valeur pas de celle qui valide une participation certaine à l'Arc. Quant à Dolnya, c'est la meilleure Aga Khan cette année, absente des classiques car tardive et surtout disposant essentiellement de tenue, avec une impasse salutaire sur Deauville. Pas une pouliche dotée d'une accélération suffisante pour faire la différence, mais capable d'accrocher une 3-4e place dans l'Arc si le terrain est un peu similaire début octobre.


Reste le cas épineux de Trêve, et cette jubilation journalistique à placer illico le micro sous le nez de Criquette Head. Alors ? Imperturbable Criquette, elle fournit sans frémir une réponse empreinte d'humilité avec une pointe d'orgueil, de celle de la famille Head sachant détenir une pouliche d'exception, souhaitant la maintenir à 4 ans (il en aurait été tout autrement s'il s'était agi d'un poulain où la valorisation en tant qu'étalon eut été l'enjeu majeur ..) et fournissant à la hâte un problème de santé persistant et irréfutable. Bon, pour autant, elle a bien couru, elle n'a pas crevé l'écran, loin de là, mais si elle est maintenue dans l'Arc, elle ne va pas non plus affronter d'épouvantails. Depuis sa victoire dans l'Arc, elle a été 2,3,4eme. Pour l'Arc de cette année, sans autre explication valable et  réaliste sur sa vraie capacité à réitérer un exploit, au mieux, elles sera 5e et Criquette qui est plutôt du genre obstinée, la maintiendra à 5 ans pour lui concocter un programme sur mesure et lui faire gagner une belle course, et prouver aux petits fossoyeurs de champion qu'elle avait finalement raison. 

 

Côté prétendants étrangers, ça a beaucoup déchanté cet été avec les désillusions d'Australia et Taghrooda (qui a sans doute mal digéré les King George), tous deux accusés de défaite honteuse, mais ils ont la stature pour gagner un Arc..

Celui qu'il ne faut pas négliger c'est ce Kingston Hill, 2e d Australia dans le Derby et vainqueur du St Leger (cf ce qu'avait fait Ballymoss à la fin des années 50..)

Telescope s'il est présenté a le profil idéal pour profiter de la moindre défaillance.

Adelaide a fait une belle impression dans le Niel, en reprenant un paquet de longueurs à Ectot dans les 200 derniers mètres. Il a beaucoup de choses pour lui, adaptabilité, maniabilité, les 2400 dans les jambes (ce qui entre parenthèses pourrait inciter John Gosden à présenter Eagle Top)

 

Côté français, on compte finalement beaucoup sur Avenir Certain, invaincue mais dont la réputation peut s'avérer usurpée (qu'a-t-elle battue vraiment ? Crisolles, Amour A Papa..). Pour autant la manière était là.  A elle de refaire le coup de Trêve avec l'avantage pondéral et un terrain à sa convenance.

Free Port Lux a le doit d'être présent pour au mieux saisir une petite allocation.

 

Coté japonais, on espère bien sûr. Opposition modérée. Favoris perdant quelques points au betting. Tout concourt à les laisser esperer avec de bons chevaux à priori inférieurs en classe à Orfevre.

Le gris Gold Ship a de la tenue mais a été quand même sévèrement dominé par Orfevre l'année dernière. A été battu assez nettement par  Harp Star une bonne pouliche (avec quand même 2 défaites au compteur) mais qui ne gagne pas de beaucoup.

Just A Way est un 5 ans qui n'a pas commis d'impair depuis un an, passant d'un cheval moyen à vrai cheval de Groupe 1, battant nettement Gentildonna dans le Tenno Sho, mais peu utilisé sur 2400, la seule vraie inconnue.  

Le meeting de Deauville  désormais commençé  va rythmer tous le mois d'août avec son lot de belles épreuves et comme à l'accoutumée  quelques anglais gourmands.

Bon, cela a commencé assez timidement avec un Rothschild à 4 et un doublé Fabre, Esotérique/Miss France laissant à distance la Stoute Integral qui venait pourtant de gagner facilement les Falmouth Stakes. 

Au titre des premières belles surprises, c'est chez les 2 ans de Jean-Claude Rouget qu'il faut les trouver. Avec Romeo Lima un 3/4 frère d'African Story (famille de Halling) qui s'est promené en débutant, Rafaadah une pouliche qui est de la  même souche Wildenstein qu' Aquarelliste et Light In Paris une autre pouliche par Aussie Rules pour le compte de Jean-Louis Tepper qui en son temps avait gagné le prix La Force avec Art Contemporain.

 

Pour le futur Maurice de Gheest, les anglais seront bien au rendez-vous. Les français seront en infériorité numérique et on ne pourra compter guère que sur Vorda, Thawaany  et American Devil pour ne pas être ridicule.

 

Côté Outre-Manche Kingman a confirmé sa suprématie dans les Sussex Stakes en battant le 4 ans Toronado qui venait d'enlever brillamment les Queen Anne. Il est possible qu'on le voit dans le Jacques Le Marois. Si tel était le cas ce serait le sommet du meeting juste avant un Morny qui promet avec quelques anglais attendus (notamment Ivawood un Hannon de premier plan). Dans les Nassau Stakes, victoire incroyable d'une pouliche qui a débuté seulement à 4 ans, Sultanina, pour John Gosden et le compte de l'élevage de Philippa Cooper qui a également la chance d'avoir un bon 3 ans, Wannabe Yours, chez le même  John Gosden qui fait d'ailleurs une année exceptionelle. En effet, John Gosden a sans doute les meilleurs 3 ans avec Kingman et Taghrooda (qui a illuminé les King George de sa classe de championne) et un autre trés bon 3 ans avec Western Hymn capable de briller au meilleur niveau sur 2000m. Autre championne chez lui : Pomology, invaincue à 4 ans, arrêtée un an et ayant devancé Sultanina dans les Lancashire Oaks. Espérons qu'il puisse nous envoyer une des deux pour le prix Vermeille.

Après un Deustche Derby avec une belle surprise à la clé, celle d'un Sea The Moon invaincu ayant survolé l'épreuve avec une telle désinvolture talentueuse qu'il n'est facile d'y voir de la graine de champion, voici le Grand Prix de Paris avec des prétendants aux parcours trés hétérogénes mais finalement assez intéressant.

A l'affiche The Great Gatsby parti pour tenter un doublé non réussi depuis 2005, date à laquelle le Jockey Club a été amputé de 300m. Face à lui, un Prince Gibraltar ambitieux (préservé par obligation) qui devrait être à la hauteur de sa réputation.

Au départ 3 des 5 premiers d'un prix du Lys serré dominé du départ à la fin par un Dalakhani tardif (Guardini) entraîné en Allemagne issu de l'élevage Ullmann (celle de Gateway) venant d'une famille Wertheimer celle de Gay Minstrel et Gold River). Avec Free Port Lux un bon 3 ans mais suspecté d'une tenue faillible (fils d'Oasis Dream..) et Auvray un Le Havre légerement contrarié dans le prix du Lys (même élevage prestigieux du Gestüt Schlenderhan comme Sommerabend..)

Le Ferland Machucambo est le genre de poulain sérieux dont la candidature vaut par le fait d'avoir battu deux bons chevaux (Bodhi et Double Look) et d'avoir pris de l'argent facilement au Bouscat et à Toulouse. C'est un fils d'Anabba Blue apte au souple issu d'une bonne famille de chevaux endurants (c'est aussi le même sang maternel que Sakhee et Celestial Storm). 

Au départ également un Gosden sorti de nulle part (Marzocco, d'une souche Us solide) battu par un petit-fils de la Wertheimer Bellarida et ayant fait bonne figure dans le Queen's Vase (on peut s'en méfier) et un Prince Nomad dont la participation doit plus à l'insistance de son propriétaire  (c'est un frère de Kreem)

Et deux Fabre formatés pour exceller sur 2400 : Golden Guepard (un frère de Golden Lilac) par Hurricane Run et Gallante par Montjeu.

 

Lundi se déroulera le Jean Prat avec des 3 ans de qualité (Prestige Vendôme, Charm Spîrit) face à des anglais de niveau Groupe 1 (Shifting Power, Muwaary, Yuften).

Attention à Yuften (cf voir son maiden à Newmarket et il n'a pas eu un bon parcours dans les St James's..) issu d'une souche Us (avec un vainqueur de Breeder's Cup Mile (Opening Verse)

Shifting Power descend d'une famille Boussac (Rayseka, Rilasa..) dont l'aieule Astana a été la mère de la championne Crepellana.

Chacun des anglais peut potentiellement gagner. 

Le Gauvin Calling Out (même famille que Naaqoos) aura fort à faire mais il peut être 3-4 eme..

Ce sera encore plus dur pour La Hoguette..

Le Grand Prix de Saint-Cloud est passé. L'affiche était plutôt séduisante avec Noble Mission et Flintshire mais c'est Spiritjim qui a raflé la mise, victoire plus que méritée pour un cheval qui ne cesse de surprendre et de grimper dans les échelons. Face à lui, Noble Mission s'est lancé dans une suicidaire imitation des envoléees de son frère, s'asphyxiant à l'approche du poteau et Flintshire a terminé dans une action contrariée, ce qui était assez prévisible.

Il y a fort à gagner qu'il ne s'arrêtera pas là. J'aimerais bien qu'il aille tenter les King George mais il est plus vraisemblable qu'il soit préservé pour le prix Foy avant de faire le grand saut vers l'Arc (il est aussi engagé dans le Gr Prix Von Baden début septembre..). C'était la première fois que C.Lemaire le montait et assurément il a gagné sa monte pour la suite de son programme.

On peut déjà  lui promettre un bel avenir certain en tant qu'étalon. Frère de Silver Frost, fils de Galileo et d'une mère par Anabaa (croisement identique à celui de Lush Lashes lauréate des Coronation et Yorkshire Oaks), c'est une souche O'Reilly venant d'une belle famille Us avec des gagnants de Gr1 . Sa mère Hidden Silver a été une compétitrice très moyenne mais elle a un frère (High Rock) qui a gagné le prix de Condé et le prix La Force avant de se blesser dans le Jockey Club (il est étalon à La Hétraie)... 

 

Sandown est un hippodrome situé dans le Sud de Londres tout près d'Epsom et samedi s'y dérouleront les Coral-Eclipse sa plus vieille course riche d'un palmarès  exceptionnel avec des champions ayant très souvent gagné ensuite les King George, les International Stakes, les Champion Stakes ou même l'Arc (Sea The Stars, Dancing Brave...). C'est l'une des épreuves de référence européenne sur 2000m, confrontation entre les 3 ans et leur aînés. Et cette année, The Fugue, Mukhadram qui ont tenté l'édition 2013,  Kington Hill, Night Of Thunder, War Command, Verrazano, Tullius, True Story..seront au départ.

Pour The Fugue c'est un challenge particulier. En effet, depuis 1836, deux femelles, Pebbles et Kooyonga, ont gagné l'épreuve, Pebbles se payant le luxe de battre Rainbow Quest celui qui allait gagner l'Arc quelques mois après. D'autres ont essayé comme Ouija Board, Dar Re Mi ou Snow Fairy, mais sans succès. Ici qui doit-elle craindre ? Elle a déjà battu facilement Mukhadram, Trading Leather et le danger viendra pour elle des deux O'Brien (Verrazano et War Command) mais peut-être encore plus de deux 3 ans parmi les meilleurs cette année (Night Of Thunder et Kingston Hill). Ca ne sera pas facile mais elle en a largement les moyens..

 

Royal Ascot 2014

 

Le meeting de Royal Ascot débute mardi  avec comme à l'accoutumée les Queen Anne et les St Jame's, une entrée en matière toujours aussi somptueuse qui relégue très loin la garden-party surévaluée du Longines prix de Diane au rang de fête de patronage.

 

Un français dans les Queen Anne : Anodin qui aura la délicate mission de venger sa soeur qui avait été battue par le Hannon Canford Cliffs, l'empêchant de faire un doublé historique pour une femelle. Cette année, il aura dans ses jambes Toronado qui va faire une grosse rentrée, l'ex Us Verrazano, le sud-africain Soft Falling Rain, l'excellent Tullius qui a déjà bien couru à Ascot et le persévérant Side Glance (qui a gagné un Gr1 en Australie et en couru plus d'une dizaine..)

Face à une telle opposition (hétérogéne) avec pas mal de réserves sur la forme de certains concurrents, on peut se dire qu'Anodin a une belle opportunité de tirer son épingle du jeu...

Dans les St James's  pas de français mais le top 3 ans des milers avec Kingman, Toormore, Outstrip, War Command et un petit nouveau Prince Of All qui va peut-être mettre à nouveau à l'honneur la casaque de Youmzain.

 

A suivre les Coventry Stakes avec des 2 ans d'où sont sortis Henrythenavigator, Canford Cliffs, Dawn Approach 

Une curiosité : Cappella Sansevero par Showcasing un frère de Camacho stationné à Whitsbury Manor Stud avec Compton Place

Les plus en vue :  Portamento avec W.Buick qui ne monte pas le Gosden, Jungle Cat, Kool Company (un Hannon ! invaincu) The Wow Signal un Starspangledbanner qui s'est promené à Ayr en débutant  (c'est la même souche Shadwell que Ta Rib qui avait gagné la Poule d'Essai des Pouliches) c'est L.Dettori qui s'y colle...et l'incontournable O'Brien de souche Us War Enjoy dont une des aïeules Winning Colors est l'une des rares pouliches à avoir gagner le Kentucky Derby. 

 

Mercredi, journée cruciale pour l'entraînement français avec Trêve dans les Prince Of Wales's face à ses deux aînées  The Fugue et  Dank, ainsi que Magician et Mukhadram. L'honneur d'un Arc à défendre et  une petite revanche de l'élevage français en alignant un produit de Motivator (qui officiait avant dans les Haras royaux) sous les yeux de la Reine..

Dans les Duke Of Cambridge Stakes, trois françaises tentent leur chance : Esotérique, Kenhope, L'Amour de ma Vie qui devront affronter un lot très homogène d'ou émergent néanmoins Sky Lantern, Integral, Purr Along, Certify .......Peace Burg.

 

Jeudi : la Gold Cup, course de fond mythique, celle que Yeats a gagné 4 fois, où d'autres grands champions y ont laissé leur empreinte comme Sagaro, Keyf Tara, Ardross. C'est la course que la Reine va suivre avec jubilation et espoir, celui de voir sa jument Estimate  faire le doublé.

Ses plus valeureux adversaires seront Altano (lauréat du Cadran), l'excellent Brown Panther en pleine forme, le Murtagh Royal Diamond avec R.Hugues, l'ex français Tac de Boistron et le O'Brien Leading Light (Saint Leger Winner). Surprises envisageables avec Pale Mimosa, Simenon, Ahzeemah...

 

Dans les Ribblesdale Stakes, Vazira notre Aga Khan va affronter 11 pouliches dont les plus dangereuses seront  la O'Brien Bracelet par Montjeu,  Inchila (excellente 4e des Oaks), Wonderstruck une Sea The Stars tardive en plein progrès et la Gosden Bright Approach. Final Score la pouliche italienne invaincue (souche Rothschild de Madina) peut terminer dans les trois premières.

 

Au programme du Vendredi, il y aura les Coronation Stakes où sera attendue My Titiana la pouliche de C.Tsui qui fera sa rentrée pour l'occasion.  La française Lesstalk In Paris aura une belle chance pour terminer sur le podium, mais elle aura quelques adversaires coriaces comme Lightning Thunder (2e des Guinées), Rizeena, Tapestry ou Kiyoshi.

 

La curiosité du jour : Rosalind une pouliche américaine placée de Gr1 et n'ayant couru qu'une fois sur le gazon, lors de ses débuts..

 

Samedi suite et fin avec les Hardwwicke Stakes où peuvent se pointer quelques futurs participants à  l'Arc ou aux King George. On trouve parmi les vainqueurs l'Arc Winner Harbinger..

Ici, pourquoi pas le Gosden Camborne dont le père Doyen a gagné l'épreuve mais qui n'a pas montré une forme extra ou encore Forgotten Voice.

Le spécialiste de l'epreuve c'est Sir Michael Stoute. Il présente Hillstar qui 'a jamais réussi à hisser son niveau de jeu dans des Gr1 et surtout Telescope qui a buté deux fois sur Noble Mission.

La surprise peut venir d'Ektihaam, absent presque un an et ayant fait une rentrée trompeuse, allant tout le parcours pendant que Paul Hanagan appuyait sur les freins et donc terminant sans ressources....

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés