CharmsPIRIT

Le week-end commence par Newmarket avec le Dubai Future Champions Day sur la piste du Rowley Mile, trois Groupes 1 pour 2 ans. Ceux et celles gagneront ne seront pas nécessairement des champions ou championnes à 3 ans. La preuve en est l'année dernière.  Astaire et War Command n'ont quasiment rien fait cette année. Quant à la lauréate des Fillies Mile, la plus prometteuse, Chriselliam, malheureusement, elle est morte à 3 ans suite à une infection. 


Pour autant les Dewhurst et les Filles Mile ont été par le passé  des épreuves riches en champions. Parmi les plus marquants : Hyperion, Mill Reef, Nijinsky,The Minstrel, New Approach, Frankel, Soviet Song, Bosra Sham, Diminuendo ... 

 

Cette année, dans les Fillies Mile, Lucida sera la grande favorite en l'absence de Cursory Glance réservée pour les Guinées. Face à elle, Agnes Stewart , une pouliche intéressante (elle est de la même famille qu'Imprudence, la pouliche française qui dans les années 40 avait gagné les Guinées et les Oaks) mais qui semble manquer de tenue. Together Forever une O'Brien de souche Abdullah, soeur de Lord Shanakill pas spécialement impressionnante  au Curragh (elle court à 5 jours ?)

Marsh Hawk est une Hannon qui n'a pas trop couru (c'est plutôt rare, signe peut-être d'un vrai potentiel...). Meilleure impression à Newbury face à priori une bonne Gosden.

 

Dans les Dewhurst, Estidhkaar le frère de Toormore, reste sur trois victoires depuis l'été dont les Champagne Stakes où il devançait à la lutte War Envoy et Belardo (un poulain issu d'une souche Wertheimer celle de la sprinteuse Kistena).

Le Godolphin  Maftool (pure souche Us par Hard Spun) a fait belle impression sur le même parcours dans un lot plutôt correct. Il doit être capable de devancer les trois pré-cités. 

Kodi Bear a battu un bon lot à Ascot (pedigree assez peu séduisant même si on trouve dans sa souche maternelle un certain Welsh Pageant, un trés bon cheval ayant bataillé avec Mill Reef et Brigadier Gerard).

Smuggler's Cove (Fasnet Rock) c'est un 3/4 frère d'High Chaparral encore assez neuf qui vient de gagner nettement à Dundalk, ce qui à priori ne signifie pas grand chose, l'opposition étant assez faible. Son pédigree parle pour lui, et si A O'Brien le présente c'est qu'il peut encore progresser..  

Dutch Connection a montré quelques limites dans les National Stakes face à Gleneagles.

Secret Brief (issu d'une souche Aga Khan) est invaincu lors de ces trois dernières sorties à un niveau plus faible (précédemment, il avait été devancé très nettement  par Dutch Cunnection à Goodwood).

 

Dans les Middle Park Stakes réservés aux poulains de 2 ans, pas de doublé avec le Morny comme l'ont fait Bushranger, Dream Ahead ou Reckless Abandon, The Wow Signal ayant tenté à tort le Lagardère. Par contre d'excellents chevaux de vitesse avec les deux Hannon Ivawood toujours invaincu et Kool Kompany.

Capella Sansevero et Jungle Cat, expérimentés sont un ton en dessous de ces deux Hannon. Muhaarar a été battu par Ivawood.

La surprise pourait venir de Charming Thought (Oasis Dream) qui a moins couru. C'est la même famille que Starborough, Ballingarry et St Nicholas abbey. Rien que pour cela, on peut s'en méfier.

Quant au O'Brien The Warrior, pas trés impressionnant pour ses premières sorties, son pedigree nous indique qu'il est famille avec un certain Armistice un gagnant du Grand Prix de Paris dans les années 60 et ayant pour aïeule Aziyade une jument ayant réalisé un doublé Maurice de Gheest dans les années 30.

 

 

Le lendemain suite du Champions Day à Ascot. Réunion exceptionnelle avec 4 belles épreuves d'un excellent niveau.

Dans les British Champions Fillies  & Mares Stakes pour femelles de 3 ans et + sur 2400m, épreuve qu'Alain de Royer Dupré a gagné avec Ashalanda, Sea Approval une jument de 5 ans va tenter le doublé, tâche difficile car elle n'a pas réussi à gagner cette année à un niveau plus faible.

Seules deux 3 ans tentent leur chance. La Varion Hadaatha la tente avec pour fait de gloire une seconde place dans le prix de l'Opéra. Madame Chiang na pas confirmé en échouant nettement dans les Oaks et le Vermeille. 

En principe Tasaday reste compétitive à ce niveau si son potentiel est intact..

Albasharah est une jument de 5 ans en pleine possession de ses moyens. Elle a le droit de gagner.

Chicquita a déçu dans l'Arc, mais elle a les moyens de s'imposer.

Cubanita a pour elle d'avoir battu le bon Noble Mission en début de saison, mais n'a pas confirmé.

Silk Sari a beaucoup progressé. Cest une 3/4 soeur d'Ibn Khaldun. Elle vient de bien gagner à Doncaster en laissant à distance la bonne Criteria. 

La victoire devrait donc se jouer entre Albasharah, Hadaatha, Silk Sari, Tasaday et Chicquita..

La Française Pollyana tente un vrai challenge mais depuis le prix Ispahan où elle devançait Olympic Glory, c'était moins probant. Si elle était 3-4eme, ce serait déjà un petit exploit.

 

Dans les Queen Elizabeth Stakes pour 3 ans et + sur 1600, le lot est plus relevé, sans doute la plus belle course de la journée, Charm Spirit, fier de ses victoires dans le Moulin de Longchamp et le Jean Prat, va apparaître comme un favori solide, mais quelle opposition ! Face à lui l'excellente Integral gagnante des Sun Chariot Stakes, Night Thunder souvent dauphin de Kingman, Captain Cat un 5 ans qui a franchi un palier cette année, Custom Cut un autre 5 ans qui a beaucoup couru mais qui ne faiblit pas ou l'excellent Tullius second des Lockinge.

Le O'Brien Kingbarns retente sa chance. Il a peu couru cette année. Sa sortie dans le prix Foy n'a pas convaincu, ce qui devait sans doute être un test pour l'Arc. Le voir ici semble ici une tentative un peu inespérée de valoriser sa future cote d'étalon. 

 

Dans les Champion Stakes, malgré les défections, pour Cirrus des Aigles, ce n'est pas gagné d'avance. Ruler Of The World et Al Kazeem peuvent (en théorie) lui donner du fil à retordre. Le 3 ans Free Eagle qui n'a couru qu'une fois cette année, impressionnant  en Irlande mais en battant des chevaux assez moyens, à tout à prouver. Cest le frère cadet de Custom Cut  qui court les Queen Elizabeth Stakes. Pether's Moon est un cheval de 2400, mais c'est un bon cheval  qui a battu des chevaux comme Encke et Gatewood. Sheikhzayedroad  est un 5 ans assez polyvalent qui vient de gagner une belle course au Canada, d'une qualité suffisante pour lui voir prendre une place.

Mais pour Cirrus, l'opposition c'est Noble Mission, le frère de Frankel qui avait gagné l'épreuve. Donc des Champion Stakes avec une forte charge émotive.

Treve-R2

 

Une belle foule pour cette édition de l' Arc 2014 où l'affluence japonaise chargée de sa ferveur naïve a permis d'atténuer un peu l'omniprésence qatarie.

Trêve a donc réussi son pari et la famille Head a contrecarré tous les doutes, elle qui pressentait au fil des jours précédant l'épreuve que sa championne pouvait marquer l'Histoire. Sa persévérance et sa foi ne pouvaient qu'inciter à la méfiance, tant oser présenter une telle championne pour la voir terminer aux fins fonds du classement ne ressemblait en rien à l'esprit du Quesnay.

Sa victoire est d'autant plus méritoire qu'elle avait face à elle un trio de japonais ambitieux, des pouliches de 3 ans titrées et quelques adversaires prétendus coriaces titulaires de Groupes 1. Faisant fi de cette concurrence, son jockey Thierry Jarnet lui a proposé le parcours idéal, tout près de la lice, pas trop loin de la tête, elle a donc pu accélerer progressivement, se désintéressant totalement de ceux qui jaillissaient en plein piste, s'appuyant contre la lice jusqu'au poteau. Un parcours sans à-coups, limpide, menant à une victoire qui s'inscrira indéfectiblement dans le palmarès de l'épreuve.

Trêve a donc fait mieux que Three Troikas et devient la première pouliche à avoir gagné l'Arc à 3 et 4 ans. On ne reverra pas cela de sitôt..

 

Pour les japonais, c'est sans doute la consternation. Présenter 3 concurrents talentueux et ne pas faire mieux que sixième est le résultat d'une absence de stratégie et d'une inadaptation fondamentale aux exigences de la piste de Longchamp. Tant qu'ils n'auront pas intégré les particularités de nos courses et qu'ils croyeront que la valeur de leurs chevaux peut suffire à pallier l'inexpérience de leurs jockeys, ils sont condamnés à empiler éternellement des échecs cuisants.  

 

Pour nous, pas de quoi s'extasier sur la valeur de nos 3 ans. Ectot, Avenir Certain, Free Port Lux ont raté leur course. Incapacité à se surpasser, distance ? Peu importe les explications. Ce n'est pas très glorieux. Seuls Dolniya et Prince Gibraltar ont limité les dégats sans pouvoir revendiquer une quelconque suprématie dans leur génération.

La belle surprise c'est Flintshire, lui qui n'avait rien gagné cette année. Ce représentant de Khalid Abdullah n'a sûrement pas l'étoffe de Rainbow Quest et Dancing Brave ou même d'un Workforce, mais il s'est hissé désormais trés haut dans les ratings internationaux.  Il est prévisible qu'il devienne rapidement  un étalon Juddmonte de plus, l'espoir de le voir tenter sa chance à nouveau à 5 ans est assez faible, l'assurance d'avoir le terrain qui lui convient  étant trop aléatoire.

Taghrooda et Kingston Hill ont tenu leur rang malgré le handicap d'un mauvais numéro dans les stalles.

 

Durant ce week-end, on a vu un trés bon Cirrus des Aigles, dominateur et offensif, sa longévité à un tel niveau marquant autant les esprits qu'un doublé dans l'Arc, encore prêt à aller affronter les meilleurs dans les Champion Stakes.

Le Daniel Wildenstein a confirmé l'envergure internationale de Solow. Il devrait pouvoir faire briller nos couleurs outre-Atlantique. Comme le disait F.Head, c'est un Cirrus bis.

Le Royallieu m'a un peu décu, toutefois, la petite Mayhem n'est pas passé loin de l'exploit. Cette propre soeur de Royal Bench pourrait d'ailleurs faire une belle année de 4 ans, tout comme Frine la lauréate pourrait le faire à 5 ans.

Le Marcel Boussac et le Lagardère ont prouvé une fois de plus que les anglais et les irlandais avaient des 2 ans plus endurcis que les nôtres. Found a suffisamment impressionné  pour voir en elle une des favorites des Guinées.

Dans l'Opéra, réhabilitation légitime de We Are qui a su fendre le peloton pour gagner 

Dans le prix de la Forêt, domination outrageante d'Olympic Glory.

16 septembre 2014

 

Ectot x

 

Passés les prix Vermeille, Niel et Foy, L'Arc 2014 s'avère d'une indécision presque totale. Ectot a un peu assuré le spectacle en dans le même temps accélérant et décélérant sur 200m, gagnant facilement mais pas suffisamment pour convaincre totalement. Une belle performance pour un poulain absent un certain temps. On en attendait pas moins, mais sans doute un peu plus.


Dans le Foy, Ruler of The World a  mené la course sans la moindre considération stratégique, à l'encontre de ce qu'un entraîneur de bons sens aurait  conseillé à 3 semaines de l'écheance (agir ainsi dans l'Arc l'envoie directement dans le mur..).Mais bon, je ne considère pas Aidan O'Brien comme un trés grand stratège, surtout eu égard à la panoplie haut de gamme dont il dispose (à tort et à travers). Je lui conseillerait bien de prendre comme maître de stage un certain André Fabre qui lui , sait où il va, comme l'a encore attesté la victoire de Baltic Baroness (j'imagine bien celui-ci bien ricanant intérieurement en voyant la cote de sa pouliche avant le départ...) mais il sait qu'elle a fourni là sa valeur ultime face à une concurrence assez moyenne.. donc il ne la présentera pas dans l'Arc).


Dans ce Vermeille, Pomology a fait sa valeur pas de celle qui valide une participation certaine à l'Arc. Quant à Dolnya, c'est la meilleure Aga Khan cette année, absente des classiques car tardive et surtout disposant essentiellement de tenue, avec une impasse salutaire sur Deauville. Pas une pouliche dotée d'une accélération suffisante pour faire la différence, mais capable d'accrocher une 3-4e place dans l'Arc si le terrain est un peu similaire début octobre.


Reste le cas épineux de Trêve, et cette jubilation journalistique à placer illico le micro sous le nez de Criquette Head. Alors ? Imperturbable Criquette, elle fournit sans frémir une réponse empreinte d'humilité avec une pointe d'orgueil, de celle de la famille Head sachant détenir une pouliche d'exception, souhaitant la maintenir à 4 ans (il en aurait été tout autrement s'il s'était agi d'un poulain où la valorisation en tant qu'étalon eut été l'enjeu majeur ..) et fournissant à la hâte un problème de santé persistant et irréfutable. Bon, pour autant, elle a bien couru, elle n'a pas crevé l'écran, loin de là, mais si elle est maintenue dans l'Arc, elle ne va pas non plus affronter d'épouvantails. Depuis sa victoire dans l'Arc, elle a été 2,3,4eme. Pour l'Arc de cette année, sans autre explication valable et  réaliste sur sa vraie capacité à réitérer un exploit, au mieux, elles sera 5e et Criquette qui est plutôt du genre obstinée, la maintiendra à 5 ans pour lui concocter un programme sur mesure et lui faire gagner une belle course, et prouver aux petits fossoyeurs de champion qu'elle avait finalement raison. 

 

Côté prétendants étrangers, ça a beaucoup déchanté cet été avec les désillusions d'Australia et Taghrooda (qui a sans doute mal digéré les King George), tous deux accusés de défaite honteuse, mais ils ont la stature pour gagner un Arc..

Celui qu'il ne faut pas négliger c'est ce Kingston Hill, 2e d Australia dans le Derby et vainqueur du St Leger (cf ce qu'avait fait Ballymoss à la fin des années 50..)

Telescope s'il est présenté a le profil idéal pour profiter de la moindre défaillance.

Adelaide a fait une belle impression dans le Niel, en reprenant un paquet de longueurs à Ectot dans les 200 derniers mètres. Il a beaucoup de choses pour lui, adaptabilité, maniabilité, les 2400 dans les jambes (ce qui entre parenthèses pourrait inciter John Gosden à présenter Eagle Top)

 

Côté français, on compte finalement beaucoup sur Avenir Certain, invaincue mais dont la réputation peut s'avérer usurpée (qu'a-t-elle battue vraiment ? Crisolles, Amour A Papa..). Pour autant la manière était là.  A elle de refaire le coup de Trêve avec l'avantage pondéral et un terrain à sa convenance.

Teletext a le doit d'être présent pour au mieux saisir une petite allocation.

Spiritjim, même si sa performance dans le prix Foy n'a rien eu de transcendant, est apparu cette année comme le meilleur 4 ans sur la distance. Il n' y a qu'à voir les progrès accomplis depuis un an, époque où il terminait à distance de Ruler of The World et Flintshire.  

 

Coté japonais, on espère bien sûr. Opposition modérée. Favoris perdant quelques points au betting. Tout concourt à les laisser esperer avec de bons chevaux à priori inférieurs en classe à Orfevre.

Le gris Gold Ship a de la tenue mais a été quand même sévèrement dominé par Orfevre l'année dernière. A été battu assez nettement par  Harp Star une bonne pouliche (avec 2 défaites au compteur) mais qui ne gagne pas de beaucoup.

Just A Way est un 5 ans qui n'a pas commis d'impair depuis un an, passant d'un cheval moyen à vrai cheval de Groupe 1, battant nettement Gentildonna dans le Tenno Sho, mais peu utilisé sur 2400, la seule vraie inconnue.  

 

BandeauARC

 

 

Après la déclaration des partants :

Taghrooda a le potentiel pour prendre la suite de Trêve. Et malgré son numéro dans les stalles Kingston Hill (pour un poulain qui a gagné le Racing Post Trophy et le St Leger) les moyens de surprendre. Chicquita confiée au fils O'Brien (qui ne monte pas toujours au mieux..en plus avec le 18 dans les stalles) est une pouliche de classe qui peut nous offrir cet instant magique à immortaliser dans les annales de l'Arc..

Meilleure chance française  : Spiritjim car il a prouvé qu'il avait la classe pour briller dans une telle épreuve face à une concurrence si hétérogène.

La championne Trêve relève un sacré défi. Pour la beauté de l'intention, je la vois bien 3-4ème.

Gold Ship, même si on fait grand cas de Harp Star, a le profil pour faire un podium, s'il n'explose pas dans la ligne droite après avoir contourné au large le peloton. Just A Way, faux vrai meilleur cheval au Japon ? Ce qui est sûr c'est qu'il verse à gauche, ce qui est quand même assez génant pour un cheval qui a fait l'essentiel de sa carrière sur plus court. Les jockeys japonais vont devoir improviser des parcours sans avoir l'expérience d'un peloton compact et choisir (à tort et par facilité) de venir en pleine piste.. 

 

Podium plausible pour Ectot, Avenir Certain, Ivanhowé, Dolnya

Ruler Of The World ? on ne peut pas le négliger un gagnant de l'Epsom Derby. Mais ayant peu couru, se montrer aux avants-poste et porter le poids de la course peut lui être fatal. J'aurais préféré Ryan Moore à L.Dettori, mais c'est Tapestry qui lui est dévolue. Mais pas sûr que cele-ci ait bien encaissé les Oaks à York.

 

 

J2 du Week-end de L'Arc


JL Lagardère

Full Mast, Territories et Nucifera se retrouvent. Préférence pour Nucifera qui est de la famille de Spinning World. Mais pour décrocher ce Graal des 2 ans, il va falloir affronter deux sérieux clients. Aidan O'Brien nous envoie Gleneagles le frère de Marvellous vainqueur des National Stakes et The Wow Signal le lauréat du prix Morny sera aussi départ. La lutte devrait être sublime.

Burnt Suggar n'est sûrement pas le meilleur Hannon. Il vient de gagner sur la psf de Kempton avec Gérald Mossé

 

Marcel Boussac

Moins intéressant que le Lagardère, l'épreuve parait nettement plus ouverte. Au départ, on a les trois premières du prix d'Aumale. La lauréate Shahah (c'est une nièce de Grand Lodge) est tout à faite légitime pour prétendre à  la victoire. On peut lui préférer nettement Thank You Bye Bye de souche Aga Khan, la même que Zarkava ou même Night Of Light qui est d'une bonne souche Niarchos. Elles disposent toutes les trois de pédigrees qui inclinent à l'excellence.  

Face à elles deux pouliches placées dans les Moyglare Stud Stakes.  Found une O'Brien fille de la championne Red Evie qui avait été achetée à prix fort pour intégrer la jumenterie Coolmore et  Malabar qui est de la famille d'Inchinor. Deux pouliches tout juste derrière les meilleures britanniques

Ervedya, ènième bonne valeur produite par Siyouni est d'une souche Boussac plutôt en sommeil. J'ai bien peur que la vitesse soit  son principal argument de séduction.

 

Prix de l'Opéra

Epreuve prisée par l' Aga Khan, ceui-ci présente Shamkala et Narnyin. Avec Lavender Lane et We Are, on a là 4 pouliches qui, à des degrés moindres, ont un peu déçu.

Pour Narnyin c'est incontestablement la course visée. Pour Shamkala, c'est en théorie la classe pure. Elle est associée pour la première à Maxime Guyon.  

Pour Lavender Lane l'éternelle aspirante et We Are la lauréate virtuelle du StT Alary dont la rentrée a moyennement rassuré, c'est l'occasion ultime de prouver que les espoirs fondés en elles n'étaient en rien usurpés.

L'opposition est assez coriace avec Sultanina une Gosden de 4 ans encore toute neuve, Tarfasha une pouliche irlandaise de classe deuxième des Oaks de Taghrooda et Hadaatha une pouliche ayant peu couru et capable de créer une réelle surprise.

Petites places envisageables pour Ribbons, Crisolles, Coktail Queen et Feodora (lauréate du Prix de Diane allemand) 

 

Prix de la Forêt

10 étrangers pour 16 partants

Pour la France, on espère un sursaut du Niarchos Karakontie et de Vorda.

Difficile face à Olympic Glory l'un des meilleurs miler européens, le Wertheimer Anodin qui a buté sur deux cracks cette année (Kingman et Cirrus des Aigles), l'inépuisable Gordon Lord Byron et Fiesolana une jument qui vient de surprendre dans les Matron Stakes en devançant Rizeena.

La surprise pourra venir d'Aljamaaheer ou de Garswood qui a tout à prouver sur cette distance.

 

L'Abbaye

On a deux 2 ans cette année qui vont tenter de leur énorme avantage pondéral (8 kgs). Goken recalé dans le Morny et un certain Cotai Glory qui a désarçonné son jockey George Baker alors qu'il avait course gagnée dans un Gr2 à Doncaster (cette fois-ci c'est Ryan Moore qui lui est associé).

Pour la victoire on peut compter sur Mirza, Sole Power, Hot Streak, Move In Time ou Stepper Point

Notre meilleure chance sera Catcall.

 

Cadran

La victoire devrait se jouer entre High Jinx, Altano, Bathyrhon, Pale Mimosa et Fly With Me...

J1 du Week-end de L'Arc


Le prix Dollar est largement à la portée de Cirrus des Aigles même si la pluie annoncée ne devrait arriver que dimanche.

Pour l'inquiéter un peu le Fabre Fractionnal, frère de castration, est le candidat idéal, ne cessant de progresser et rattrapant le temps perdu.

Si Smoking  Sun refait sa performance du prix d'Harcourt, il peut lutter avec Fractionnal.

Planétaire a un pédigree de classe mais son avenir se situe plus à 4 ans..

Calling Out est un bon cheval qui visera une 3-4e place et qui dans le futur peut accrocher un groupe 3 moyen.

 

Le Royallieu ne devrait pas pouvoir échapper à Zarshana une pouliche qui fait un peu honneur à son illustre mère et qui se bonifie sur 2400, à Savanne la gagnante du Royaumont ou  All That Sea qui a gagné le prix de Liancourt uniquement aux bras.

La Wertheimer Your Game n'a été supplémentée que dans l'espoir d'accrocher du caractère gras.

La supplémentée Mayem, une pouliche qui a débuté modestement à Tours et qui vient de se montrer très convaincante à Saint-Cloud, a vraisemblablement les moyens de surprendre.

L'allemande Berlin Berlin s'est classée deuxième du Grosser Preis von Berlin, et c'est une performance notoire qui mérite le respect et incite à la méfiance.

 

Dans le Wildenstein (très convoité cette année) Solow sera le grand favori. 

Sommerabend a le profil du cheval talentueux mais émoussé. 

Un des meilleurs opposants sera le Niarchos Zhiyi, un frère de Smoking Sun qui s'est imposé avec de la marge sur le même parcours.

Attention à Veda et La Hoguette deux pouliches de 3 ans qui ont suffisamment de classe pour s'imposer face à un tel lot et un avantage pondéral non négligeable.

Kenhope a aussi la classe pour elle, et si elle a bien récupéré de sa sortie méritoire en Irlande elle doit être sur le podium.

Pour l'anecdote, le Lellouche Pinturicchio est un ex Wildenstein qui a bien failli gagner l'épreuve l'année dernière. Cette année ce sera à priori plus dur mais il a les moyens de créer la surprise et de donner l'occasion à son entraîneur de savourer ce moment si particulier.

 

Dans le Chaudenay, une belle tête de liste avec Vazira, la pouliche de classe, ça doit être d'ailleurs la première fois qu'une gagnante de Saint Alary tente une telle épreuve.

Elle doit craindre en priorité Baino Hope une autre pouliche ambitieuse et qui devrait pouvoir viser plus haut. Et les deux Fabre Glaring et Rio Tigre spécialisés par défaut sur une distance permettant de compenser leur incapacité à viser trés haut sur 2400.

Doumaran devrait être sur le podium, tout comme l'allemande Kaldera qui a été supplémentée.

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés