22 août 2016 1 22 /08 /août /2016 18:36

Un prix Morny gagné sans panache par Lady Aurelia, une pouliche américaine venant se mesurer aux meilleurs européens pour des confrontations censées doper l'attrait sportif. Quoi qu'il en soit, performance en deça du buzz médiatique, et même si elle aurait été victime du mauvais état de la piste, 1200m sera le maximum. Du moins chez nous. Il sufit d'ailleurs de jeter un oeil sur son pedigree pour ne pas y trouver la qualité qui pourrait en faire une vraie championne. Certes, c'est la lignée d'Affection (1914) à qui l'on doit, par la descendance de sa fille Escutcheon (1927), Trusted Partner, Nathaniel et Sleepytime mais dans la descendance de celle de Lady Aurelia avec Proximity (1934) c'est un peu le néant complet, si ce n'est sa mère et sa grand-mère des "championnes" porto-ricaines.
Toujours est-il que le dernier français a avoir gagné le Morny c'est encore
Dabirsim, celui qui a lancé Christophe Ferland. Un Dabirsim dont les premiers yearlings sont passés aux ventes comme cette femelle (lot 359) par Caipirinia qui a été achetée par l'Ecurie Normandie Pur-Sang et qui sera entraînée par C.Ferland.
A ces ventes la soeur de Dabirsim (lot 110) par Camelot a été acquise par Coolmore au même prix que son frère Shaiban par Invincible Spirit acquis en 2015 par Al Shaqab et qui se trouve chez Philippe Sogorb, le premier jockey de Dabirsim.

 

Soeur de Dabirsim par Camelot (Ventes Arqana 15 août 2016)

Soeur de Dabirsim par Camelot (Ventes Arqana 15 août 2016)

Prix Jean Romanet : un faux semblant de Groupe 1. En tout cas il ne devrait pas le rester. Chez les anglais, quatre épreuves similaires pour femelles de 4 ans et plus sont des pour la plupart des épreuves de groupes 2 avec à leur palmarès quelques belles championnes comme Sariska, Nannina, Peeress et Izzi Top. Dans le Romanet à par Pride et Stacelita, et le doublé de Satwa Queen qui a enchaîné avec l'Opéra, depuis c'est le lieu commun.
Verdict cette année, plus faible que le millésime 2012, les trois premières étant en valeur très inférieures à Minding.
Speedy Boarding dont la 4 mère est une lauréate des Guinées, mère de Miligram, famille de Full Dress aussi lauréate des Guinées, confirme son Corrida. Ame Bleue et Steip Amach progressent suffisamment pour envisager des places à l'Opéra.


Pour le Kergorlay, en le gagnant,
Nearly Caught affirme ses prétention de stayer, ce qui n'est pas très courant quant on a pour père New Approach et mère une fille de Danehill. Pour lui, une lointaine filiation avec le chef de race Native Dancer et une soeur qui s'était placée dans le Cadran.

PL PLAT
21 août 2016 7 21 /08 /août /2016 08:57

Sur une piste un peu suspecte, Almanzor a confirmé le niveau de ses ambitions, être un lauréat de Jockey Club capable d'affronter les meilleurs Outre-Manche, et notamment New Bay qui a fait une rentrée sans opposition. Premier très bon fils du jeune étalon Wootton Bassett (Iffraaj) qui fut entraîné par Richard Fahey (comme l'est Ribchester également par Iffraaj).
Une
Trixia ressuscitée (faisant mieux que sa mère Tianshan qui avait seulement figuré dans l'Astarté de Darjina) a aussi prouvé qu'elle pouvait désormais envisager dignement une confrontation avec Qemah, Zelzal et d'autres...(Moulin, Sun Chariot Stakes..)

Guillaume d'Ornano, Gontaut-Biron
Guillaume d'Ornano, Gontaut-Biron
Guillaume d'Ornano, Gontaut-Biron
Guillaume d'Ornano, Gontaut-Biron
Guillaume d'Ornano, Gontaut-Biron
Guillaume d'Ornano, Gontaut-Biron
Guillaume d'Ornano, Gontaut-Biron
Guillaume d'Ornano, Gontaut-Biron
Guillaume d'Ornano, Gontaut-Biron
Guillaume d'Ornano, Gontaut-Biron
Guillaume d'Ornano, Gontaut-Biron
Guillaume d'Ornano, Gontaut-Biron
Guillaume d'Ornano, Gontaut-Biron
Guillaume d'Ornano, Gontaut-Biron

Guillaume d'Ornano, Gontaut-Biron

Prix de Lieurey
Prix de Lieurey
Prix de Lieurey
Prix de Lieurey
Prix de Lieurey
Prix de Lieurey
Prix de Lieurey
Prix de Lieurey
Prix de Lieurey
Prix de Lieurey
Prix de Lieurey
Prix de Lieurey
Prix de Lieurey
Prix de Lieurey
Prix de Lieurey
Prix de Lieurey

Prix de Lieurey

PL PLAT
16 août 2016 2 16 /08 /août /2016 09:24
International Stakes 2016

Défi osé pour Dariyan que d'essayer d'arriver au niveau de Duke Of Marmalade (doublé avec le Ganay) et que d'affronter une telle opposition avec des anciens très expérimentés et titrés. Surtout une année où les 3 ans ont dominé les Eclipse et les Sussex Stakes (et pour Wings Of Desire et Hawkbill, le pari est tout à fait possible de continuer la série).
Pour autant, entre anciens, autre défi pour
Postponed que de se raccourcir pour se frotter à Highland Reel. Et certains sont en capacité de surprendre, comme les deux Sea The Stars en plein progrès, Mutakayyef un 5 ans dont la mère Infallible avait été une trés bonne 3 ans face à Lush Lashes et Nahoodh, et Almadovar (de la même famille que Make Believe) un 4 ans venant des handicaps et ayant fait une belle entrée en matière à Royal Ascot.
Araba Spring (un pur produit US par le méconnu Spring At Last étalon en Arabie Saoudite depuis l'année dernière) est passé par les handicaps à 3 ans et avait surpris à 4 ans en battant celui qui enlévera la Coronation Cup à Dolniya. Sa rentrée à Haydock a été encourageante.
Exosphere est en sursis. The Grey Gatsby cherche un nouveau souffle après avoir été devancé sur 2400 par le stayer de talent Big Orange.
Et pour
My Dream Boat l'occasion de prouver que les Prince Of Wales n'étaient pas dus au fléchissement de ses opposants, lui aussi tentera d'imiter Duke Of Marmalade....

PL PLAT
12 août 2016 5 12 /08 /août /2016 12:30
Jacques le Marois 2016

Quand on évoque le Jacques le Marois deux noms reviennent souvent, ceux de François Boutin et de Freddy Head les deux ayant été associés à la championne Miesque qui marquera l'épreuve dans les années 80. Les femelles ont d'ailleurs une belle place dans le palmarès. C'est Pearl Cap qui sera la première à vaincre les mâles,  puis il y aura ensuite des championnes comme Arbéle, Hula Dancer, Luth Enchantée, Banks Hill, Goldikova et Moonlight Cloud, mais aussi Sayyedati qui le gagnera une première fois en 1993 et qui sera deux fois seconde les deux années suivantes battue par deux autres pouliches de talent (East of The Moon et Miss Satamixa).


Cette année, Esotérique vise l'ambitieux doublé et quand on a battu Integral à Newmarket et bataillé avec Solow à Ascot, on peut y croire un peu. Spectre, bien qu'elle ait une ancêtre commune avec Miss Satamixa, aura bien du mal. Quant à Ervedya se pose évidemment la question de savoir si elle est au niveau de ses 3 ans (un petit avantage sur Vadamos par rapport au prix du Muguet). 
Face à elles
Galileo Gold et Ribchester deux parmi les meilleurs poulains anglais qui ont dominé nettement les vieux dans les Sussex et Stormy Antarctic, juste un ton en-dessous, tous trois ayant déjà croisé le fer sur notre sol. Quant aux 3 ans français, seul Dicton sera là pour les représenter mais globalement leur absence est assez incompréhensible, d'autant que Zelzal aurait pu tenter le doublé avec le Jean Prat, mais il n'y a même pas été engagé, comme pour ne pas faire de l'ombre à Galileo Gold (Stratégie Al Shaqab pour éviter de se concurrencer mais allant à l'encontre du défi sportif pur). Il est vrai aussi que les deux derniers bons 3 ans à s'y essayer (Intello et Territories) avaient subi la loi de Moonlight Cloud et d'Esotérique.

Vadamos doit terminer dans les trois premiers. Gagner face à deux 3 ans anglais de premier plan avec du poids sera plus compliqué, lui qui n'a quasiment jamais rencontrer ses cadets.
Pour ce qui est d'Arod et Lightning Spear, leur présence pourrait être anecdotique. Surtout Arod dont les engagements semblent guidés par une improvisation totale et aléatoire depuis l'été dernier.
Cette édition sera sans doute juste en-dessous de l'édition de 2013 mais meilleure que celle de 2015. S'il y a une vraie lutte entre Galileo Gold, Ervedya, Vadamos et Esotérique. Si défaillances, Dicton peut se révéler le meilleur opportuniste.

 

Un mot sur le Guillaume d'Ornano. Où Ultra peut entériner (tardivement) la vraie hiérarchie des 3 ans (un vrai candidat pour les Champion Stakes, Goldolphin ayant aussi également Hawkbill sur les rangs..) pas un futur cheval de 2400, mais un fils de Manduro qu'André Fabre espère amener vers les sommets en infirmant le résultat du Jockey Club.
Par contre pour
Almanzor, Zarak et Heshem, l'obligation de confirmer et aussi de battre un Gosden de souche américaine insignifiante et un Hannon qu'Hawkbill a un peu ridiculisés à Royal Ascot.

 

Pour le Gontaut Biron le seul intérêt est de savoir si Garlingari est capable de rendre autant de poids (peu probable) à un New Bay qui a d'autres ambitions pour la deuxième partie de la saison.

 

PL PLAT
1 août 2016 1 01 /08 /août /2016 19:55
Prix Psyché, Rothschild 2016

Le premier jour du meeting de Deauville s'est déroulé dans l'indifférence générale, tant la défection du public a été importante.
Left Hand aurait mérité mieux que cette victoire confidentielle, même acquise de justesse devant la surprenante Lakalas (une pouliche de souche Dupré, celle de Val Divine qui a donné Vereva). Objectif pour elle, le prix Vermeille...
Deux belles impressions aussi avec Bay of Biscaine un Mastercraftman qui a la même 4e mère que le stayer Bollin Eric lauréat du Saint Leger et surtout First of Spring une nièce de Dylan Thomas, par Galileo, qui pourrait aller sur le Calvados ou le prix d'Aumale.

Prix Psyché, Rothschild 2016

Pour le prix Rothschild, avec le soleil, les spectateurs étaient plus nombreux mais ce n'était pas encore la foule des grands jours. Qemah s'est révélée intouchable sur le mile. Elle devrait tenter d'être la première française à gagner les Matron Stakes en Irlande et de faire un doublé avec les Coronation Stakes comme l'ont fait Kooyonga, Lush Laskes et Lilie Langtry. A priori, elle ne sera pas celle qui croisera la route de Minding.
Dans le prix de Cabourg, une belle sensation avec
Alrahma, descendante de la Niarchos Whakilyric qui sera la mère de deux lauréats de prix Lupin (Hernando et Johann Quatz). La suite logique c'est le prix Morny comme l'avait fait F.Head pour Mazaamer. Mais c'est une Shamardal par une fille d'Oasis Dream, avec un profil assez similaire à la Wertheimer Sasparella qui a tenté la Poule d'Essai cette année, et sa limite sera sans doute 1600m..

PL PLAT

English