1 août 2015 6 01 /08 /août /2015 23:37
Goodwood RacecourseGoodwood RacecourseGoodwood RacecourseGoodwood RacecourseGoodwood RacecourseGoodwood RacecourseGoodwood RacecourseGoodwood RacecourseGoodwood RacecourseGoodwood RacecourseGoodwood RacecourseGoodwood RacecourseGoodwood RacecourseGoodwood RacecourseGoodwood RacecourseGoodwood RacecourseGoodwood RacecourseGoodwood RacecourseGoodwood RacecourseGoodwood RacecourseGoodwood RacecourseGoodwood RacecourseGoodwood RacecourseGoodwood RacecourseGoodwood RacecourseGoodwood RacecourseGoodwood RacecourseGoodwood RacecourseGoodwood RacecourseGoodwood RacecourseGoodwood Racecourse

Goodwood Racecourse

AT - dans PHOTOS-VIDEOS
1 août 2015 6 01 /08 /août /2015 23:21
Maisons-Laffitte : prix Robert PapinMaisons-Laffitte : prix Robert PapinMaisons-Laffitte : prix Robert PapinMaisons-Laffitte : prix Robert PapinMaisons-Laffitte : prix Robert PapinMaisons-Laffitte : prix Robert PapinMaisons-Laffitte : prix Robert PapinMaisons-Laffitte : prix Robert PapinMaisons-Laffitte : prix Robert PapinMaisons-Laffitte : prix Robert PapinMaisons-Laffitte : prix Robert PapinMaisons-Laffitte : prix Robert PapinMaisons-Laffitte : prix Robert PapinMaisons-Laffitte : prix Robert PapinMaisons-Laffitte : prix Robert PapinMaisons-Laffitte : prix Robert PapinMaisons-Laffitte : prix Robert PapinMaisons-Laffitte : prix Robert Papin

Maisons-Laffitte : prix Robert Papin

AT - dans PHOTOS-VIDEOS
17 juillet 2015 5 17 /07 /juillet /2015 21:22
Golden Horn, Eclipse Stakes

Golden Horn, Eclipse Stakes

A suivre dimanche, le Eugène Adam qui fait pale figure juste avant les King George et le Glorious Meeting. 
Faisons peu de cas d'
Epicuris encore pas réglé sur la bonne distance. A peine plus de War Dispatch qui, malgré sa prestation correcte dans le Jockey Club, a le profil du bon artisan costaud (rejeton War Front), la solution vient plutôt de Dariyan qui s'est simplement échauffé dans le prix du Lys.
Plus excitant les King George avec un nouveau défi pour
Golden Horn, celui d'affronter les redevables Flintshire et Dolniya (avec le devoir d'effacer quelque peu l'affront dans la Coronation  Cup) mais aussi Telescope et Eagle Top dont on attendait mieux à Ascot, et pourquoi pas le prometteur The Corsican, un 3/4 frère d'une gagnante des Nassau Stakes.
Dés mardi 28 débutera le Glorious Meeting avec les Vintage Stakes une épreuve sur 1400 pour 2 ans qui a produit plusieurs vainqueurs de Groupe 1 parmi lesquels plusieurs de Derby (Troy, Sir Percy, Dr Devious..) puis viendra les Sussex (avec Solow/Gleneagles) les Gordon Stakes sur 2400 qui conduit au Saint Leger, la Goodwood Cup pour se terminer samedi avec les Nassau Stakes.

 

AT - dans CHRONIQUES
12 juillet 2015 7 12 /07 /juillet /2015 10:22
Jean Prat, GP de Paris

Après des Eclipse qui ont confirmé le grande valeur de Golden Horn et des Falmouth Stakes où la surprenante Amazing Maria a dominé cinq pouliches équitablement alignées parmi lesquelles les trois françaises, les King George se profilent ainsi que le Glorious Meeting avec les Sussex et Nassau Stakes.
Chez nous le Jean Prat joue les copies de St James ou honnête préparatoire pour Le Marois avec une confrontation entre
Territories et Full Mast et deux placés de nos Poules d'Essai (Mr. Owen et Sir Andrew) le tout arbitré par trois anglais dont Kodi Bear (qui aurait du courir les St James) et Dutch Connection qui peuvent balayer d'un revers une fragile prédominance française..
Le Grand Prix de Paris, version low cost d'un derby ayant 15 jours de retard, positionné comme une annotation griffonnée dans la marge du programme, a attiré deux anglais (
Storm The Stars et Balios) qui avouent de ce fait implicitement leur peur de se mesurer à Golden Horn.
Suivra l'Eugène Adam avec un
Time Test annoncé qui pourrait faire mal à Epicuris et War Dispatch avant d'aller chercher un vrai sacre à York.

AT - dans CHRONIQUES
5 juillet 2015 7 05 /07 /juillet /2015 22:44
- dans PHOTOS-VIDEOS
5 juillet 2015 7 05 /07 /juillet /2015 15:56
Sandown Park (04.07.2015)Sandown Park (04.07.2015)Sandown Park (04.07.2015)Sandown Park (04.07.2015)Sandown Park (04.07.2015)Sandown Park (04.07.2015)Sandown Park (04.07.2015)Sandown Park (04.07.2015)Sandown Park (04.07.2015)Sandown Park (04.07.2015)Sandown Park (04.07.2015)Sandown Park (04.07.2015)Sandown Park (04.07.2015)Sandown Park (04.07.2015)Sandown Park (04.07.2015)Sandown Park (04.07.2015)Sandown Park (04.07.2015)Sandown Park (04.07.2015)Sandown Park (04.07.2015)Sandown Park (04.07.2015)Sandown Park (04.07.2015)
AT - dans PHOTOS-VIDEOS
21 juin 2015 7 21 /06 /juin /2015 18:59

Le rideau est désormais tombé sur la scéne de Royal Ascot. Fin du spectacle grandiose, charismatique, rendez vous unique, décor inimitable, écrin faste pour les meilleurs pur-sang.
Objectif atteint pour
Solow, sur les traces de Roi Soleil et Valixir en dépit d'une confrontation manquée avec Able Friend, apathique, désorienté par l'autoroute royal, statufié sur la bande d'arrêt d'urgence. Et beau doublé français avec Esotérique, dans l'aspiration des foulées (pour autant moins démonstratives) de Solow.
Dans les St James,
Make Believe a produit des foulées de contrarié, Gleneagles s'est imposé, continue son ascension et devrait être revu dans les Sussex fin juillet (peut-être face à Solow)
Dans les Coronation, exceptionnelle intuition de C.Soumillon qui a déposé 
Ervedya juste devant Found après un parcours audacieux.

Parmi les déceptions, les contre-performances d'Ectot et Gailo Chop dans les Prince of Wales qui n'ont pas pu se mettre au niveau de Manduro et Vision d'Etat. Vainqueur un Free Eagle qui devrait faire une grande année.
Dans les Duke of Cambridge,
Cladocera a fait ce qu'elle a pu (troisième) face à une opposition relevée où Rizeena (une gagnante des Coronation Stakes) a échoué face à une surprenante Amazing Maria.
Royal Ascot méritait un héros. Ce fut
Ryan Moore, impérial, gourmand de victoires sans rictus excessif, sans enthousiasme immodéré.

AT - dans CHRONIQUES
21 juin 2015 7 21 /06 /juin /2015 18:47
Attractivité des courses

Les courses, on les aime aussi pour leur désuétude, leur anachronisme, pour le rempart qu'elle offrent contre le modernisme ambiant et les technologies galopantes. Vivre les courses (les vraies) c'est entendre le claquement des stalles, c'est être au contact des foulées qui tangentent le gazon et vibrer au martélement des sabots. Rien de plus. Le reste n'est que digressions. 
Moderniser pour quoi faire ? Améliorer l'accueil, la visibilité des préparatifs, de la course, éventuellement. Mettre le spectacle sous le meilleur angle. Ré-agencer le décor. 
Mais avant de moderniser, il est impératif d'enrayer le déclin des courses et donc, d'améliorer leur attractivité.  Pour cela, à mon sens, tenter de calquer le modéle anglais (à notre dimension) en concentrant nos plus belles épreuves  sur quelques week-end me semble une des solutions appropriée. Donc, il faut réorganiser le programme (essentiellement d'avril à juillet) sans le bouleverser pour en conserver la cohérence de la sélection, mais surtout accompagner cette concentration par une communication à la hauteur des enjeux.

Le programme pourrait ressembler à cela :
Début de la saison avec quelques préparatoires début avril comme c'est le cas maintenant (Djebel, Imprudence, Harcourt) puis le troisième dimanche d'avril associer La Force, Fontainenebleau, La Grotte avec comme tête d'affiche le
prix Ganay.
En mai, le deuxième week-end  (samedi à Longchamp, dimanche à Saint Cloud) rassembler d'autres préparatoires (Vanteaux, Noailles, Cléopâtre, Greffuhle) et les associer avec le prix du Muguet.


Le troisième week-end à Longchamp serait dédié aux Poules, les Pouliches le samedi avec le Saint-Alary, le prix de Guiche et le Vicomtesse Vigier, le dimanche avec les Poulains, l'Ispahan, le Hocquart et le Palais Royal, soit huit groupes dont quatre groupes 1.

En juin, le deuxième week-end à Chantilly avec samedi le Jockey Club associé au Royaumont et le Sandringham et dimanche le prix de Diane associé au Grand Prix de Chantilly et les prix du Lys, Paul de Moussac, soit sept groupes dont deux groupes 1.

Ce qui ferait deux week-end d'exception à trois semaines d'intervalle. Avec la possibilité d'attirer les lauréat(e)s des Guinées anglaises. 

 

En juillet le premier week-end (samedi à Saint-Cloud, dimanche à Longchamp) rassembler le Grand Prix de Paris et le Grand Prix de Saint-Cloud avec les prix  Malleret, Corrida, Maurice de Nieul et La Coupe de Longchamp, soit six groupes dont deux groupes 1. Les anglais pourraient alors tenter de venir avec le gagnant du Derby d'Epsom puis tenter ensuite les King George.
Le week-end suivant serait sur 2 jours à Chantilly avec les prix Bertrand du Breuil, Chloé, Gros Chêne et avec comme point d'orgue le
Jean Prat.

AT - dans CHRONIQUES
21 juin 2015 7 21 /06 /juin /2015 10:28
Prix de Diane (14.06.2015)Prix de Diane (14.06.2015)Prix de Diane (14.06.2015)Prix de Diane (14.06.2015)Prix de Diane (14.06.2015)Prix de Diane (14.06.2015)Prix de Diane (14.06.2015)Prix de Diane (14.06.2015)Prix de Diane (14.06.2015)Prix de Diane (14.06.2015)Prix de Diane (14.06.2015)Prix de Diane (14.06.2015)Prix de Diane (14.06.2015)Prix de Diane (14.06.2015)Prix de Diane (14.06.2015)Prix de Diane (14.06.2015)Prix de Diane (14.06.2015)Prix de Diane (14.06.2015)
AT - dans PHOTOS-VIDEOS
15 juin 2015 1 15 /06 /juin /2015 13:48
Star Of Seville (John Gosden)

Star Of Seville a donc gagné son Prix de Diane se rendant justice elle-même (à nos dépens) après son infortune dans les Oaks. Quoi de plus cohérent. Son pedigree est de ceux qui devait la conduire avec force vers une conquête de classiques.
D'une mère achetée par
Lady Bamford pour l'élevage, ses origines prennent leurs sources au creuset de l'Angleterre chez Lord Derby via Marchetta (1907) qui aura une influence considérable sur l'élevage. Pour preuve, ces quelques noms qui jalonnent sa descendance : My Babu, Nocturnal Spree, Even Star (Guinées) English Prince, Irish River (sept Gr1 allant du prix Morny au Moulin de Longchamp) Ambiorix (Prix Lupin) Klairon (Poule d'Essai des Poulains) Riverqueen (Poule d'Essai des Pouliches, St Alary) Altesse Royale (Guinées, Oaks).
Ses origines passent un temps au Haras du Quesnay dans les annés 60 par
Helvétie qui sera la grand-mère d'Erhaab un gagnant des Dante Stakes et l'Epsom Derby (comme Golden Horn) pour Hamdan Al Maktoum.
Dans sa souche maternelle, il est aussi
Lady In Silver une pouliche entraînée par George Mikhalides qui lui aura, trente ans avant, montré la voie en gagnant le prix de Diane devant Louveterie une Wildenstein qui sera la grand-mère de Loup Breton.

Star Of Seville (John Gosden)

De l'affluence à Chantilly en ce jour de Prix de Diane. Forte affluence en effet, l'air était suffocant, les élégantes plutôt hétérogènes, les glaces distribuées à la pelle, les turfistes errants. Un spectacle aristo-populaire avec paquets de chips, hots dogs surévalués, cocas chauds, boîtes à pique-nique "classe" estampillés Longines et l'obligation d'une vigilance extrème pour éviter de piétiner des bambins ou des adultes allongés un peu n'importe où notamment le long des fusains attenants aux écuries.
Du côté des accréditations, un peu de tension, un léger goût d'improvisation et une responsable qui annonce la couleur "je suis là pour régler les litiges"..

Côté pros, avant la course, chez beaucoup, des visages fermés à la mesure des espoirs fondés ou infondés, des visages neutres, après la course, la joie de ceux qui vivent un rêve éveillé et la sportivité fataliste des autres qui n'essayent pas de balbutier quelques excuses, notamment F.Head pour justifier l'éclipse de Queen's Jewel.

Physiocrate a mis la famile Devin sur le devant de la scène. On aurait bien aimé que Mojo Risin soit sur le podium mais c'est Little Nightingale qui sera troisième, avec derrrière elle Desiree Clary et pas loin Sound Of Freedom. Avec pour conclusion, la sanction d'un résultat qui atteste clairement que ces pouliches de 3 ans ont figé leur valeur, plus apte à officier au Haras que de grimper sur les pistes...ce qui à priori n'annonce rien de transcendant pour le Vermeille ou l'Opéra. A noter que les quatre premières sont issues d'étalons qui sont loin d'être à la mode. 
Pour
Star Of Seville, à suivre, au choix les Nassau Stakes ou pourquoi pas l'Opéra, sur une distance qui semble plus appropriée pour elle que les 2400m..

AT - dans chroin CHRONIQUES

Actualités-Liens 
euroceles
@

 

 

Soutien à un projet de kart pour handicapé

FBGDC  ktsgdc