24 septembre 2017 7 24 /09 /septembre /2017 09:02
Dancing Rain - Izzi Top

Sur la seule journée du 23 septembre, un poulain et une pouliche ont laissé de belles impressions.
L'un est l'autre ont un point commun.
Dancing Rain et Izzi Top.

Dancing Rain, la mère de la pouliche avait été battue du minimum par Izzi Top la soeur aînée du poulain dans une listed à Newbury, mais elle l'avait ensuite battue très nettement dans les Oaks.  

 
 
A Newbury,
Emaraaty, le poulain par Dubawi, une heure avant la victoire de James Garfield dans les Mill Reef Stakes, a contrôlé toute la course en gagnant sans galoper outre mesure. Ce qui, pour un poulain acquis plus de 2 milions d'€, laisse forcément entrevoir de sérieux espoirs en 2018 avec les Guinées en ligne de mire.
C'est un neveu du champion
Opera House et de l'excellent stayer Kayf Tara. Sa mère Zee Zee Top a gagné l'Opéra, c'est  la mère d'Izzi Top et Jazzi Top toutes deux secondes de l'Opéra (Izzi Top a aussi gagné les Pretty Polly Stakes et le Jean Romanet).
C'est une famille qui remonte à
Scapa Flow (1914) une jument anglaise qui produira Pharos (second du Derby, il sera étalon en France à Ouilly, sera le père de Pharis et du très influent Nearco) Fairway (double lauréat des Champion Stakes) et Fair Isle (une gagnante des Guinées), point de départ de la lignée qui conduira à Opéra House et Kayf Tara.

 

A Newmarket, Magic Lily, la pouliche par New Approach, a gagné tout aussi facilement en débutant. 
Dancing Rain, sa mère, a été acquise par Godolphin plus de 4 millions d'€.
L'histoire de son excellente lignée maternelle a commencé par l'importation en France en 1908 de
Membrilla une jument irlandaise qui produira Hallebarde (c'est une aïeule de Saonois).
Hallebarde produira
Canalette, celle qui sera à la tête d'une descendance exceptionnelle par deux de ses filles Badalona et Nica.
Par la première, via l'élevage Wertheimer, deux lauréates de Poule d'Essai verront le jour (
Torrestrella et Pearl Bracelet). Par le seconde, mère de Montenica (une gagnante du prix de Diane) et surtout de Djebellica (une gagnante des Oaks) via l'élevage de Chambure qui aura dans sa descendance Bon Mot, Cambremont et Dr Devious, soit un lauréat d'Arc, de Poule d'Essai et d'Epsom Derby.

PL PLAT - dans CHRONIQUES
22 septembre 2017 5 22 /09 /septembre /2017 18:59
St Nicholas Abbey

St Nicholas Abbey

Les Beresford Stakes (qui se déroulent exceptionnellement à Naas) c'est quasiment une exclusivité O'Brien, l'épreuve ne lui ayant échappé que cinq fois ces vingt dernières années. Il les a gagnés notamment avec Eagle Moutain et St Nicholas Abbey.

 
Cette année, son espoir c'est
Saxon Warrior qui n'est pas n'importe qui, étant fils de Deep Impact et de Maybe. Ses débuts ont été très remarqués car fin août au Curragh, même s'il n'a pas battu grand chose à priori, quasiment dernier dans la ligne droite, il a dépassé très facilement le peloton en étant seulement poussé aux bras par Donnacha O'Brien. La c'est Ryan Moore qui va le piloter.

 

Toutefois, il aura face à lui un certain Warm The Voice entrainé par Brendan Duke, un entraîneur irlandais plutôt spécialisé sur les obstacles. 
Son poulain reste sur trois victoires. C'est un fils de Vocalised, un cheval entrainé par Jim Bolger qu'on avait vu échoué très nettement dans la Poule d'Essai. Il vient de produire son premier gagnant de Groupe 1 avec Verbal Dexterity dans les National Stakes pour Jim Bolger. C'est ausi le père de la bonne Steip Amach qui s'est placée dans le Rothschild et le Jean Romanet l'année dernière. 
La particularité de ce poulain est d'appartenir à Mme Bolger et d'être un petit-cousin d'
Invincible Spirit.

PL PLAT - dans CHRONIQUES
14 septembre 2017 4 14 /09 /septembre /2017 11:11
Le Brivido

Le Brivido

D'après les derniers rating de Timeform, chez les 3 ans, le premier français est Al Wukair, juste derrière Caravaggio et Churchill, puis vient ensuite Le Brivido (non lauréat de G1) qui vient d'être exporté et Inns Of Court devant Brametot.
Chez les chevaux d'âge, c'est
Jimmy Two Times (lui aussi non lauréat de G1 cette année) qui est le premier français, au niveau de Jack Hobbs, Galileo Gold et devant Cloth Of Stars. Il a été vendu à Godolphin avant l'été.
Moralité : sans André Fabre, cette année 2017 serait une calamité pour les français. A lui seul il a gagné un quart des épreuves de Groupe tandis que les anglais gagnaient l'autre quart. Donc, un avant goût qui ne préfigure pas d'un week-end de l'Arc, on peut le craindre, sous les meilleurs auspices.

  

Coté jeune étalons stationnés en France, pour les 2 ans, Dabirsim compte déjà 10 gagnants avec des produits conçus en Allemagne (les premiers Dabirsim de Grandcamp ne seront vus qu'en 2019). Il devance Pedro The Great (Haras de la Haie Neuve) qui compte 6 gagnants pour sa première production.

  

Pour les 3 ans, Rajsaman, Siyouni, Kendargent sont au coude à coude.
Une année très moyenne pour
Le Havre qui ne compte qu'une gagnante de listed avec Normandel.
Très bons débuts de
Tin Horse (Haras de Grandcamp) mais il est toujours en quête de black-type. Rio de La Plata (Haras du Logis) fait encore mieux avec huit gagnants dont deux gagnants de listed (Thais, Aiming For Rio).
Les
Makfi conçus à  Tweenhills Stud se sont bien comportés en France (cf Monroe Bay) et ses premiers de Bonneval seront vus dés l'année prochaine (ce qui est amusant car son meilleur produit, lauréat de de deux G1 en Australie, se nomme Bonneval) 
Myboycharlie (Haras du Mezeray) au tarif attractif de 4.500€ a été porté par Sistercharlie (2e du prix de Diane) et Phocéen qui a été exporté à Hong Kong..

PL PLAT - dans CHRONIQUES
12 septembre 2017 2 12 /09 /septembre /2017 19:26
Chantilly 10 septembre 2017

C'était à craindre. Durant ces trials d'Arc, de plus avec les défections de Shakeel et Zelzal, Cracksman et Ribchester ont entériné nos faiblesses. 

 

Dans le Moulin de Longchamp, Ribchester a tenu sereinement en respect le bon Tareef et un Inns Of Court qui a un peu déçu. Un Ribchester qui aurait mieux fait de faire le Jacques Le Marois plutôt que d'aller s'embourber à Goodwood. 

 

Et dans le Niel, Cracksman a pulvérisé fort logiquement  la ligne du Eugène Adam comme un vrai prétendant d'Arc. Sous réserve qu'il y soit présenté, son propriétaire semblant préférer le tenter à 4 ans, laissant à Enable et L.Dettori le champ libre.   

 

Surprise dans le Vermeille. Après un défilé sans assistance, Bateel s'est imposée en impressionnant et laissant loin les gagnantes des prix Jean Romanet et Allez France. Baateel est  d'une souche allemande vieille de plus d'un siècle qui donnera beaucoup de lauréats et lauréates de classiques allemands. Sa 4e mère Arosa sera la mère de La Tirana  (placée des Prix de Flore et Corrida pour la Marquise de Moratalla) qui produira Walkon un excellent cheval d'obstacles lauréat de Gr1 à Aintree et Chepstow.

 

Et que dire du prix Foy. Avec le pathétique Satono Diamond raccourcissant ses foulées après avoir vainement de garder le sillage de son leader en lui implorant à  mi-course un rythme moins suicidaire. Déception avec Silverwave qui n'a jamais pu défendre son titre, incapable d'accélérer, sauvant l'honneur in extrémis en devançant le leader japonais. Cloth Of Stars et Talismanic sont les deux bonnes notes, surtout le premier qui ne faisait qu'une remise en jambes. Et donc, le gagnant, Dschingis Secret, un cheval de 4 ans dur avec du fond et aimant le très souple, pas vraiment une surprise. Une petite chance pour l'Arc dans les cinq si le terrain est du même acabit.

Prix Niel
Prix Niel
Prix Niel
Prix Niel
Prix Niel
Prix Niel
Prix Niel

Prix Niel

Prix Vermeille
Prix Vermeille
Prix Vermeille
Prix Vermeille
Prix Vermeille
Prix Vermeille
Prix Vermeille
Prix Vermeille
Prix Vermeille
Prix Vermeille
Prix Vermeille
Prix Vermeille
Prix Vermeille
Prix Vermeille

Prix Vermeille

Prix du Moulin de Longchamp
Prix du Moulin de Longchamp

Prix du Moulin de Longchamp

PL PLAT - dans PHOTOS-VIDEOS
7 septembre 2017 4 07 /09 /septembre /2017 19:12

Ce sont les derniers trials à Chantilly et heureusement que Ribchester et Cracksman sont présents, sinon, rien d'excitant (pas un seul O'Brien) si ce n'est la présence assistée du prétendant japonais à l'Arc. 

 

Dans le Moulin, c'est la saine et équilibrée règle de l'alternance qui prédomine entre les 3 ans et les plus âgés. Sinon, assez peu d'opposition étrangère depuis quelques années pour les français, depuis la claque de 2009.  C'est un peu plus consistant cette année.
Les Godolphin seront à l'affût encore une fois, eux qui l'ont raté de peu avec Rio de la Plata et Farrh depuis les dernières victoires de Slickly et Librettist.
Ribchester, annoncé au repos pour préparer Ascot, est à priori présent, ce qui relève le niveau de l'épreuve, son suppléant de luxe Inns of Court sera mieux qu'être à l'affût de la moindre défaillance. 
Massaat, c'est un ex bon 3 ans qui avait été lancé le Derby alors qu'il' n'avait pu tenir que jusqu'à Tattenham Corner. Il vient de devancer Nathra qui ne vaut plus Groupe 1 depuis quelque temps.
Quant à
Lightning Spear, il ne faut pas se fier aux Sussex tronqués, il est loin de valoir Ribchester.
En théorie,
Zelzal n'a qu'à craindre Ribchester, Taareef et Inns Of Court.
Le raccourcissement sérieux de
Robin Of Navan est un bluff.
Et les pouliches réussissant bien à cette époque de l'année dans le Moulin,
Lady Frankel peut donc pour faire une toute petite place.

 

Dans le Vermeille, depuis 2004, année où les femelles d'âge ont été autorisées à y participer, c'est aussi la parité entre les 3 ans et leur aînées. Moins de 3 ans cette année, et surtout pas des premières chances. Globalement un Vermeille assez ouvert.
L''Aga Khan y présente
Baiyouna (famile de Bering) sans trop de conviction, car difficile pour lui de ne pas avoir une partante dans une telle épreuve.
Par contre,
God Given (une soeur de Postponed) c'est la valeur montante, gagnante du Minerve  (le dernier doublé réalisé à 3 ans remonte à la Wildenstein Paulista en 1974). Elle peut se placer.
La favorite sera
The Black Princess devant Journey, Ajman Princess, Endless Time (2e l'année dernière après avoir sombré à York), Left Hand, Bateel, Blond Me.
Méfiance surtout avec
Journey associée à L.Dettori
Quant à André Fabre, ce n'est pas l'épreuve qui lui réussit le mieux, il l'avait gagnée deux années de suite avec Jolypha et Intrepidity puis avait du attendre vingt ans avant de la gagner à nouveau, il tente le coup cette année avec
Strathspey une Godolphin placée de la Nonette qui, même avec sept livres d'avantage,  aura du mal à lutter.

 


Dans le Niel, qui pour battre Cracksman
Ice Breeze/Shakeel un ton en-dessous, et de valeur sensiblement égale (ne pas se fier au Grand Prix de Paris). Finche, premiers pas sur 2400, la surprise possible, même s'il n'est pas engagé dans l'Arc, il n'a débuté qu'en mai !)
Avilius (c'est le propre frère de Saint Baudolino) peut à priori faire 2400, sans trop de certitude sur sa qualité.

 

Et dans le prix Foy, Satono Diamond sera la curiosité. Peut gagner sans que cela entérine sa capacité à être un vainqueur d'Arc plausible.  Car Cloth of Stars fera sans doute une rentrée sage en vue de l'Arc et Silverwave peut bien gagner son deuxième prix Foy.
Talismanic (non engagé dans l'Arc) ira devant pour gagner.  
Quant à
Dschingis Secret, il vient de battre le Godolphin Hawkbill, ce qui est quand même une belle référence, et c'est loin d'être une non chance.

PL PLAT - dans CHRONIQUES